Européennes : l'UMP talonnée par le FN, le PS à la traîne

le
0

SONDAGE - À cent jours du scrutin, les Français signifient leur déception face à l'UE.

Quel message les électeurs enverront-ils le 25 mai à l'occasion des européennes? Selon l'étude OpinionWay réalisée pour LCI et Le Figaro, c'est une France en proie au doute qui s'apprête à élire ses 74 représentants au Parlement européen. L'adhésion au projet européen recule nettement à travers toutes les questions posées: 42 % des personnes interrogées considèrent que le fait que la France fasse partie de l'Union est une bonne chose. C'est 6 points de moins qu'en avril 2012. L'explication tient dans le sentiment que les Français ressentent à l'égard de la construction européenne: pour 45 %, le premier mot qui vient à l'esprit est déception, très loin devant les 18 % qui pensent d'abord à espoir.

Symbole le plus concret du projet européen pour les Français, l'adhésion à la monnaie unique souffre également. En 2012, près de deux Français sur trois (62 %) se dé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant