Européennes : l'UMP se querelle sur la désignation de ses têtes de listes

le
0
VIDÉO - Les candidatures de Nadine Morano dans le Grand Est et de Michel Barnier en Ile-de-France font débat au sein d'un parti toujours divisé sur la question européenne.

La question a agité le bureau politique de l'UMP, mercredi: faut-il reconduire les députés européens sortants, expérimentés et déjà intégrés à la machinerie européenne, ou envoyer à Strasbourg de nouvelles têtes, plus médiatiques et plus critiques vis-à-vis du fonctionnement de l'Union? Plus qu'une querelle de personnes et de compétences, récurrente en période d'investitures, c'est bien l'orientation de la campagne des européennes de 2014 qui est en jeu.

Un homme était pressenti pour diriger la bataille: le commissaire européen Michel Barnier, fin connaisseur des arcanes bruxellois, qui fait figure de prétendant au poste suprême de président de la Commission européenne. L'ancien ministre des Affaires européennes de Jacques Chirac est aussi pressenti pour emmener la liste en Ile-de-Fr...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant