Européennes : "L'Europe est restée au milieu du gué"

le
1
Jean-Christophe Lagarde est secrétaire général de l'UDI et député de Seine-Saint-Denis.
Jean-Christophe Lagarde est secrétaire général de l'UDI et député de Seine-Saint-Denis.

Le Point.fr : À deux semaines du scrutin européen, comment jugez-vous le débat ?Jean-Christophe Lagarde : Consternant ! On assiste à un débat franco-français alors que ce n'est pas le sujet. Pourtant, l'enjeu de cette élection, à travers nos députés européens, c'est de choisir qui sera le futur président de la Commission, c'est-à-dire de définir la politique de l'Europe pour les cinq ans à venir. Pour l'Alternative (l'alliance UDI-Modem), il n'est pas question de poursuivre la politique ultra-libérale de José Manuel Barroso. Notre candidat, c'est Guy Verhofstadt, ex-Premier ministre belge, démocrate-social et européen convaincu. Nous, les euro-constructeurs, voulons remettre l'Europe sur ses pieds alors qu'elle marche trop souvent sur la tête.Vous dénoncez Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon comme des "euro-fossoyeurs" qui trompent les Français. Expliquez-vous ?Ensemble, ils forment un tandem et leur campagne est une tromperie honteuse. Ils prétendent que la sortie de l'euro serait la solution. Si c'était vrai, croyez-vous que les Grecs, les Italiens, les Espagnols et les Portugais auraient fait tant de sacrifices pour rester dans l'euro ? Des millions de citoyens ont dû subir des baisses de salaire ou de retraite de 25 à 40 % pour ne pas sortir de l'euro, vous les croyez masochistes ? Non, ils savaient que leur sortie aurait été une catastrophe et leur aurait coûté bien plus cher. Ce n'est pas l'Europe qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcsim5 le mardi 13 mai 2014 à 12:08

    Depuis le 1er avril 2014, le vote blanc est comptabilisé (loi du 21 février 2014) : " Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Ils n'entrent pas en compte pour la détermination des suffrages exprimés, mais il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc. ".....A cet égard, les prochaines élections européennes seront une première.....