Européennes : EELV achève sa campagne dans l'humour

le
0
Pour son dernier meeting de campagne des européennes à Paris, Europe Écologie-Les Verts a organisé jeudi une parodie de procès de Daniel Cohn-Bendit.
Pour son dernier meeting de campagne des européennes à Paris, Europe Écologie-Les Verts a organisé jeudi une parodie de procès de Daniel Cohn-Bendit.

Le pitch nous promettait le "procès public" de Daniel Cohn-Bendit, avec Eva Joly dans le rôle du juge d'instruction, Pascal Durand en président de la cour, José Bové en procureur, Cécile Duflot en témoin... Pour le dernier meeting de la campagne, jeudi soir au gymnase Japy, à Paris, EELV avait sorti le grand jeu histoire de faire parler des européennes, et aussi de rendre hommage à celui qu'ils ont plus ou moins bien traité, mais qui les a tout de même conduits à talonner le PS, en 2009, avec 16,28 %. Aujourd'hui, la donne a changé. Dany prend sa retraite. Il avait promis de donner un coup de main à ses amis, il l'a fait, mais sans grand enthousiasme. "J'étais là ! se défend-il. Le problème, c'est que la campagne a duré deux semaines." Le trublion de Mai 68, devenu chroniqueur à Europe 1, ne s'est pas privé de dire tout le mal qu'il pensait de la sortie de Cécile Duflot et de Pascal Canfin du gouvernement : "Une faute politique très grave." Le député européen, qui, à 69 ans, ne briguera pas de cinquième mandat, est monté sur scène, hier, pour la dernière fois. "Ça me fait quelque chose, confie-t-il, le teint hâlé, en costume bleu Klein. Mais le samedi d'après, je suis dans l'avion pour Rio (où il va réaliser un documentaire sur la coupe du monde de foot, NDLR) !" Parodie de procès Sur la scène où a été reconstituée une salle d'audience, Eva Joly ouvre la soirée, non sans humour, par un réquisitoire contre Cohn-Bendit. Il est...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant