Européennes : à Strasbourg, les députés français brillent souvent par leur absence

le
1
La dernière session plénière avant les élections européennes du 25 mai 2014.
La dernière session plénière avant les élections européennes du 25 mai 2014.

Strasbourg et Bruxelles sont-elles trop éloignées pour nos députés européens ? Il faut croire que oui, puisque les Français n'y brillent pas par leur présence. Selon VoteWatch, un site internet comptabilisant l'activité des parlementaires européens en fonction de leur participation aux votes, ils n'assistent qu'à 83,3 % des sessions plénières. Ce qui les classe de facto à la 21e place - sur 28 - en termes d'assiduité. Les députés autrichiens, slovaques et luxembourgeois forment le trio de tête avec peu ou prou 90 % de participation.Pourtant, il serait trop facile de placer tous les députés dans le même panier. Certains d'entre eux ne comptent pas leurs heures, mais d'autres sont plus connus pour leurs absences répétées. Avant de faire son entrée dans le gouvernement de Manuel Valls, Harlem Désir n'assistait par exemple qu'à 50,15 % des sessions plénières. Un taux record qui lui a ouvert en toute logique les portes du secrétariat d'État aux Affaires européennes... Coïncidence ou non, 50 % de participation aux plénières est le minimum requis pour empocher les 4 243 euros d'indemnité annuelle de voyage versés aux parlementaires. Auxquels s'ajoutent : 8 020,53 euros de salaire brut mensuel, une indemnité là encore mensuelle de 4 300 euros pour les frais généraux et 304 euros par jour de présence au Parlement. Bref, pour faire simple, un député à l'assiduité minimale touche un peu plus de 10 000 euros net par mois ! Mélenchon,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcsim5 le jeudi 22 mai 2014 à 11:47

    Depuis le 1er avril 2014, le vote blanc est comptabilisé (loi du 21 février 2014) : " Les bulletins blancs sont décomptés séparément et annexés au procès-verbal. Il en est fait spécialement mention dans les résultats des scrutins. Une enveloppe ne contenant aucun bulletin est assimilée à un bulletin blanc......A cet égard, les prochaines élections européennes seront une première.....