Européennes 2014 : le frère de Roselyne Bachelot s'engage avec le FN

le
0
Jean-Yves Narquin, à l'époque où il n'avait pas encore été exclu de l'UMP.
Jean-Yves Narquin, à l'époque où il n'avait pas encore été exclu de l'UMP.

Dans certaines fratries, la politique, c'est une histoire de famille. C'est le cas de la famille Bachelot-Narquin. L'ancienne ministre UMP Roselyne Bachelot est en effet la fille de Jean Narquin, député UDR puis RPR du Maine-et-Loire de 1968 à 1988. Une situation qui n'est pas rare pour l'enfant d'une personnalité politique. Ce qui l'est plus, c'est que l'ancienne ministre a un frère cadet, Jean-Yves Narquin, qui a été son attaché parlementaire pendant dix ans et qui se présente cette année aux élections européennes sous l'étiquette... Front national !"Merci, Marine Le Pen"Après avoir été candidat dans la 3e circonscription du Loir-et-Cher pour le parti d'extrême droite lors des dernières élections législatives de 2012, Jean-Yves Narquin remet le couvert deux ans plus tard pour les européennes. Cette fois-ci dans la circonscription Centre emmenée par Bernard Monot, le conseiller à la stratégie économique du FN. C'est le 22 avril que le frère de l'ancienne ministre UMP a officialisé, sur son compte Twitter, sa candidature dans le même temps que la conférence de presse donnée par Marine Le Pen pour lancer sa campagne européenne : "Merci de la confiance de Marine Le Pen et de Bernard Monot de me choisir pour être candidat sur la liste européennes Centre-Massif central."Maire sans étiquette de Villedieu-le-Château (Loir-et-Cher) depuis 2008, Jean-Yves Narquin a été exclu de l'UMP en 2007 pour s'être opposé dans la 3e circonscription du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant