Européennes 2014 : le centre s'invite chez LCI et Europe 1

le
0
Yves Jégo, président de l'UDI.
Yves Jégo, président de l'UDI.

Le centre proteste. Dans une lettre envoyée lundi à Nonce Paolini et Denis Olivennes, respectivement président de LCI et d'Europe 1, l'UDI et le MoDem s'indignent de ce que leur liste commune aux européennes n'ait pas été conviée à participer aux débats organisés conjointement par la chaîne et la radio les 23 et 30 avril dans le cadre des élections européennes, en partenariat avec Le Figaro. Yves Jégo, président de l'UDI, et Marc Fesneau, secrétaire général du MoDem, jugent qu'il s'agit d'un "parti pris inacceptable". "La présence exclusive, sur vos plateaux, de l'UMP, du FN et du PS n'assurera pas le pluralisme et limitera le débat aux thèses de ceux qui remettent en cause le modèle européen", écrivent-ils, avant de demander que deux de leurs têtes de liste soient invitées.

Europe 1, qui précisait lundi en fin d'après-midi n'avoir pas encore reçu le courrier en question, assure que l'équité du temps de parole entre les différentes formations politiques sera respectée dans ses programmes sur l'ensemble de la période électorale (du 14 avril au 23 mai), comme le veut le Conseil supérieur de l'audiovisuel. "Nous avons choisi les trois listes arrivées en tête dans nos sondages, précise Nicolas Escoulan, directeur adjoint de la rédaction. Un débat à quatre ou cinq intervenants devient rapidement une foire d'empoigne, et perd de son sens." Le CSA prévoit, en effet, que les candidats, les partis ou leurs soutiens se voient allouer...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant