Europe: vif rebond entretenu par de bons indicateurs.

le
0

(CercleFinance.com) - Chahutées au cours des précédentes séances, les places européennes surfent ce mardi sur des rachats à bon compte. Les gains s'accroissent par ailleurs à la veille de la réunion du comité de politique monétaire de la Fed et dans le sillage du rebond de Wall Street.

'Le rally de Noël pourrait commencer cette semaine', écrivait ce matin Nicolas Chéron, stratégiste chez CMC Markets.

Vers 17h00, le Dax bondit de 3,1%, tout comme l'Ibex 35 à Madrid, tandis que le CAC 40 et le Footsie MIB (Milan) affolent les compteurs avec des gains de 3,4% chacun. Egalement très bien orienté, le SMI engangre pour sa part 2,4%.

A Bruxelles, le BEL 20 évolue lui aussi très au-dessus de la ligne de flottaison et grimpe désormais de 2,6%, tiré notamment par le bond de Colruyt (+6,2%), leader de l'indice, qui fait suite à une publication solide.

A Amsterdam, l'AEX prend pour sa part 3%. ArcelorMittal Altice tiennent le haut du pavé avec des hausses de respectivement 6,4 et 5,6%.

Enfin, à Lisbonne, le PSI 20 s'adjuge 2,4%.

Du côté des indicateurs, l'indice ZEW qui mesure la confiance des analystes financiers en Allemagne s'est amélioré ce mois-ci malgré le ralentissement de l'économie chinoise. Il est en effet ressorti à 16,1 points, contre environ 15 points attendus et 10,4 points en novembre.

Autre bonne nouvelle, l'indice Empire State de la Fed de New York, quoique demeurant en territoire négatif, a été mesuré à -4,6 points, après -10,7 points en novembre et contre une prévision moyenne de -5,9 points.

L'indice des prix à la consommation aux Etats-Unis est, lui, resté inchangé en séquentiel le mois dernier, conformément aux attentes, mais cette stagnation ne devrait pas dissuader la Réserve fédérale de relever ses taux d'intérêt demain.

Sur le front des valeurs, Rio Tinto (+2,1%) a annoncé le déblocage de 4,4 milliards de dollars pour construire la partie souterraine d'une mine de cuivre géante en Mongolie, pour l'instant exploitée à ciel ouvert.

A Francfort, Metro engrange de son côté 1,2% dans le sillage de comptes annuels en progression par rapport à l'exercice précédent.

A noter également, à Paris, la très vive hausse de Nicox (+18%) après, déjà, un bond de 11,3% hier. Les perspectives de développement du groupe pharmaceutique tant en Europe qu'outre-Atlantique semblent désormais bien ou en tout cas mieux intégrées par les intervenants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant