Europe: tendance boursière améliorée derrière Wall Street.

le
0

(CercleFinance.com) - Tandis que Francfort, Zurich et Milan restent portes closes en ce lundi de Pentecôte, les autres places européennes réduisent leurs pertes de la matinée et le FTSE de Londres grappille même 0,1%, dans le sillage d'une ouverture positive à Wall Street.

'Les indices américains avancent (+0,4% sur le Dow Jones, +0,5% sur le Nasdaq) avant une semaine chargée en données immobilières et en résultats de distributeurs', note ainsi Wells Fargo Advisors.

Le moral des opérateurs ne pâtit pas de la chute de l'indice Empire State de la Fed de New York à -9 (contre +7 attendu), une nouvelle de nature à éloigner encore le spectre d'une prochaine hausse de taux par la Fed.

Dans les prochains jours, les opérateurs prendront aussi connaissance des chiffres de l'inflation, de la construction résidentielle et de la production industrielle aux Etats-Unis, avant les minutes des dernières réunions de la Fed et de la BCE.

Les indices européens restent toutefois pénalisés par des données ternes en provenance de Chine ce week-end et par la hantise d'une sortie du Royaume-Uni de l'UE après le référendum du mois prochain.

Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct, souligne que l'orientation favorable des cours du pétrole, à plus de 47 dollars le baril WTI, 'ne parvient pas à offrir aux marchés actions tout le soutien que l'on pouvait espérer'.

La hausse des cours de l'or noir aide toutefois les valeurs du secteur comme la compagnie BP (+1,1%), qui a d'ailleurs doublé son intérêt dans le développement du champ Culzean, situé en Mer du Nord britannique.

De même, Total (+1,1%) prend la tête du CAC40 et permet à l'indice parisien de ne céder plus que 0,4%, malgré l'orientation négative de valeurs automobiles comme Valeo (-2,8%).

L'AEX d'Amsterdam recule de 0,3%, plombé notamment par Philips (-2,1%) qui a fixé des modalités de l'introduction en Bourse de la division éclairage, dont une fourchette de prix allant de 18,5 à 22,5 euros par action.

A Bruxelles où le Bel 20 de Bruxelles recule de 0,4%, KBC domine avec un gain de 1%, sur fond de propos plutôt positifs d'UBS à la suite de trimestriels de l'établissement financier.

Le PSI 20 de Lisbonne recule de 1,2%, sous le poids en particulier de l'électricien EDP Energias (-6,9%) alors que le groupe pétrolier Galp Energia prend 1,5%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant