Europe:stabilité chronique des marchés, l'euro recule encore

le
0

(CercleFinance.com) - Alors que Wall Street a ouvert en hausse, la plupart des places européennes restent à proximité de l'équilibre au cours d'une séance plutôt calme...

Autour de 16h30, le CAC 40 est stable. Le SMI (Zurich) et l'Ibex 35 (Madrid) s'allègent pour leur part de respectivement 0,1 et 0,2%. A contrario, le Footsie 100 prend 0,1%, alors que le Dax et le BEL 20 (Bruxelles) avancent tous deux de 0,2%. Enfin, l'AEX (Amsterdam) et le Footsie MIB (Milan) gagnent respectivement 0,3 et 0,4%.

Au chapitre des indicateurs, l'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board a légèrement reculé ce mois-ci en rythme séquentiel à 119,8, après 120,4 en août (chiffre révisé de 122,9). Le consensus était un peu plus pessimiste, ciblant en moyenne un retrait autour de 119,4.

Les ventes de logements neufs aux Etats-Unis ont en revanche reculé de 3,4% le mois dernier à 560.000, après 580.000 en juillet (chiffre révisé de 571.000) et contre une prévision moyenne des économistes de 590.000.

Sur le marché des changes, l'euro continue de céder du terrain. Il abandonne désormais 0,6% face au dollar à 1,178, tandis que le baril de Brent recule de 1,1% environ à 58,4 dollars.

Concernant les valeurs, Nestlé (+1,9%, leader du SMI) a fait le point sur ses prévisions à moyen terme aujourd'hui à l'occasion d'une journée investisseurs organisée à Londres. Le géant agroalimentaire suisse compte porter sa marge opérationnelle vers 18% d'ici 2020 et les rachats d'actions seront 'accélérés'. Enfin, la prévision d'une croissance organique moyenne des ventes 'à un chiffre' a été reconduite.

Enfin, à Francfort, ThyssenKrupp (+0,1%) a pour sa part annoncé avoir augmenté son capital de 10% moyennant une décote réduite. Son objectif est de renforcer ses activités d'équipementier industriel.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant