Europe/PMI-L'industrie allemande pratiquement à l'arrêt en février

le
0
    1er mars (Reuters) - Principaux résultats définitifs des 
enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat du secteur 
manufacturier en Europe: 
     
    * ALLEMAGNE - L'INDUSTRIE PRATIQUEMENT À L'ARRÊT EN FÉVRIER 
    BERLIN - La croissance de l'activité du secteur 
manufacturier en Allemagne a été quasi-nulle en février, 
montrent mardi les résultats définitifs de l'enquête mensuelle 
Markit auprès des directeurs d'achats. 
    L'indice PMI manufacturier allemand a chuté à 50,5 après 
52,3 en janvier, revenant ainsi à son plus bas niveau depuis 
novembre 2014. Il est à peine supérieur à l'estimation "flash" 
publiée il y a huit jours, qui le donnait à 50,2.  
    Ce chiffre confirme que le secteur manufacturier n'apportera 
qu'une contribution minime à la croissance de l'économie 
allemande au premier trimestre.  
    "Il semble que le moteur industriel allemand soit à cours de 
carburant", a commenté Oliver Kolodseike, économiste de Markit, 
ajoutant que les entreprises sont confrontées à la faiblesse de 
la demande sur le marché intérieur comme à l'international. 
    Le détail de l'enquête montre que les nouvelles commandes 
totales et les commandes à l'export ont enregistré en février 
leur plus faible croissance depuis juillet dernier.  
    La croissance de la production a été particulièrement faible 
sur les segments des biens de consommation et des biens 
intermédiaires. En conséquence, les entreprises manufacturières 
ont réduit leurs effectifs pour la première fois en un an et 
demi.      
     
    * REPRISE INFIME DU SECTEUR MANUFACTURIER EN FRANCE 
    PARIS - L'activité dans le secteur manufacturier a à peine 
accéléré en France en février, pénalisée par la diminution des 
nouvelles commandes qui a entraîné une contraction de la 
production pour la première fois depuis six mois, selon la 
version définitive de l'indice Markit. 
    L'indice du secteur est ressorti à 50,2 le mois dernier, en 
légère progression par rapport au chiffre de 50,0 observé en 
janvier et à peine en deçà de sa première estimation, de 50,3.   
  
    Développement :   
     
    * LE RALENTISSEMENT SE CONFIRME EN ITALIE 
    ROME - Le secteur manufacturier italien a connu en février 
sa plus faible croissance depuis un an, avec un indice PMI 
Markit/Adaci définitif tombé à 52,2 après 53,2 en janvier. 
    Il s'agit du deuxième recul mensuel consécutif pour cet 
indice depuis le pic de cinq ans atteint en décembre. 
    La croissance des nouvelles commandes a ralenti, avec un 
sous-indice lui aussi à plus bas depuis février 2015 à 52,1. Les 
entreprises du secteur soulignent que le cimat d'incertitude 
économique freine leurs ventes. 
     
    * L'INDUSTRIE ESPAGNOLE CONTINUE DE CROÎTRE ET D'EMBAUCHER 
    MADRID - Le secteur manufacturier espagnol a continué de 
croître et d'embaucher en février, ignorant les incertitudes 
politiques liées à l'incapacité des partis à former une 
coalition gouvernementale depuis les élections législatives du 
20 décembre. 
    L'indice PMI manufacturier définitif s'est élevé à 54,1 le 
mois dernier, ce qui est inférieur au niveau de janvier (55,4) 
mais toujours nettement au-dessus du seuil de 50 séparant 
contraction et expansion de l'activité. 
    Le sous-indice de l'emploi a progressé à 54,4, soit un 
rythme d'embauches le plus élevé depuis juillet, après 53,5 en 
janvier. 
         
    * CROISSANCE LA PLUS FAIBLE DEPUIS DEUX ANS EN IRLANDE 
    DUBLIN - La croissance du secteur manufacturier en Irlande a 
été en février la plus faible depuis deux ans en raison 
notamment d'un tassement des nouvelles commandes, signe que la 
morosité du contexte mondial pourrait commencer à affecter 
l'économie la plus dynamique de la zone euro. 
    L'indice PMI manufacturier Investec a reculé à 52,9 le mois 
dernier, soit son niveau le plus bas depuis février 2014, après 
un pic de six mois à 54,3 en janvier. 
    Il reste néanmoins pour un 32e mois consécutif au-dessus de 
50, ce qui témoigne d'une croissance de l'activité. 
 
 (Service économique) 
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant