Europe/PMI - GB-L'industrie a fortement ralenti en avril

le
0

PARIS/LONDRES/BERLIN, 1er mai (Reuters) - Principaux résultats, définitifs pour l'Allemagne, la France et la zone euro, des enquêtes Markit auprès des directeurs d'achat du secteur manufacturier en Europe publiés vendredi. * GB-LE PMI MANUFACTURIER CHUTE À SIX JOURS DES ÉLECTIONS LONDRES - La croissance de l'activité manufacturière a subi en avril son ralentissement le plus marqué en plus de deux ans, alimentant un peu plus les soucis entourant la situation économique à six jours des élections législatives. L'indice des directeurs d'achats (PMI) de Markit est ressorti en avril à un plus bas de sept mois de 51,9 contre 54,0 en mars, un recul sans précédent en ampleur depuis février 2013. L'indice est inférieur aux prévisions de l'ensemble des 31 économistes qui avaient été interrogés par Reuters. Tous avaient prédit une modeste accélération du rythme de croissance. "Le PMI n'est pas particulièrement positif pour le secteur manufacturier", observe Rob Dobson, économiste de Markit. "On cherche encore en vain des signes de rééquilibrage de l'économie vers l'industrie et l'exportation". La composante des prix facturés révèle une baisse des prix d'une ampleur inédite depuis septembre 2009, tandis que l'embauche n'a jamais été aussi faible depuis juin 2013. Les nouvelles commandes à l'exportation ont diminué au rythme le plus soutenu depuis janvier 2013, conséquence, affirment les entreprises concernées, de la vigueur du sterling qui a inscrit en mars un pic de plus de sept ans contre l'euro. * IRLANDE-LÉGER TASSEMENT DE LA CROISSANCE MANUFACTURIÈRE DUBLIN - Le secteur manufacturier a connu son 23e mois consécutif de croissance en avril, mais à un rythme légèrement moins tendu que les deux mois précédents, la croissance des commandes à l'exportation en particulier ayant touché un plus bas de six mois. L'indice des directeurs d'achats (PMI) Investec ressort à 55,8 en avril contre 56,8 en mars. En février, il avait atteint un pic de 15 ans. L'indice est au-dessus de 50, la démarcation entre croissance et contraction de l'activité, depuis mai 2013. Le sous-indice des commandes à l'exportation a fléchi à 56,3, au plus bas depuis octobre 2014, contre 57,9 en mars. Philip O' Sullivan, économiste d'Investec, n'est pas surpris outre mesure de ce léger coup de frein puisque la croissance dans l'ensemble de la zone euro a été en avril un peu inférieure à celle de mars. * PAYS-BAS-CROISSANCE MANUFACTURIÈRE LA PLUS MARQUÉE EN 3 MOIS AMSTERDAM - L'activité manufacturière a crû en avril au rythme le plus soutenu depuis trois mois, encourageant les entreprises à embaucher davantage. L'indice des directeurs d'achats (PMI) NEVI ressort à 54,0 en avril contre 52,5 en mars, a annoncé Markit vendredi. L'activité a été alimentée par la plus forte hausse des commandes nouvelles depuis avril et par une baisse des stocks. "Les dernières données indiquent que le secteur manufacturier a vu sa vitesse s'accélérer au début du deuxième trimestre", commente Jack Kennedy, économiste de Markit. Les pressions de la concurrence ont toutefois affecté la capacité des entreprises à fixer leurs prix de vente. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant