Europe : plus de 300 000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2016

le
0
Europe : plus de 300 000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2016
Europe : plus de 300 000 migrants ont traversé la Méditerranée en 2016

Plus de 300 000 migrants et réfugiés ont traversé la Méditerranée pour se rendre en Europe en 2016, année qui sera la plus meurtrière si le nombre de personnes décédant dans des naufrages se maintient au rythme actuel, a détaillé mardi le Haut-commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR). « Le nombre de réfugiés et migrants ayant atteint les côtes européennes a dépassé la barre des 300 000 aujourd'hui », a déclaré un porte-parole de l'institution, William Spindler, à Genève.

 

En baisse par rapport à 2015. Ce chiffre est nettement inférieur aux arrivées enregistrées durant les neuf premiers mois de 2015 (520 000) mais il reste supérieur à celles enregistrées sur l'ensemble de l'année 2014 (216 054). 

 

Mais plus de morts proportionnellement. Bien que le nombre de migrants enregistrés cette année soit inférieur au bilan de 2015 (-42%), le nombre de morts n'est que très légèrement inférieur (-15%) à celui de l'an dernier, relève le HCR. Au total, 3 211 personnes sont mortes ou portées disparues. « Avec ce taux, 2016 sera l'année la plus meurtrière pour la mer Méditerranée », a relevé le porte-parole du HCR. Presque tous les migrants et réfugiés traversant la Méditerranée tentent de rejoindre la Grèce et l'Italie.

 

Surtout des Syriens et Afghans. Quelque 48% des personnes arrivant en Grèce sont des Syriens, 25% viennent d'Afghanistan, 15% d'Irak, 4% du Pakistan et 3% d'Iran. Ceux qui arrivent en Italie viennent à 20% du Nigeria et à 12% d'Erythrée. Ils sont également 7% à venir de Gambie, 7% de Guinée, 7% du Soudan, 7% de Côte d'Ivoire, selon le HCR.

 

Arrivées constantes en Italie. Cette année, les arrivées en Italie se sont poursuivies à un rythme quasi-constant (environ 130 000 contre 132 000 l'an dernier). « Toutefois, ceux qui arrivent en Italie sont plus nombreux à y rester », ce qui a fait doubler cette année les demandes d'asile dans le pays, a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant