Europe mineure : qui est champion, qui s'apprête à l'être ?

le
0

Fin de saison : où en sont les championnats mineurs européens ? L'actu des derniers jours en Europe, hors le top 6. Avec les situations disparates de vingt championnats de la zone UEFA, depuis ceux où le titre a déjà été attribué à ceux où ça va se jouer dans le money time. De quoi frimer à la machine à café. " Quoi, tu sais pas que Videoton a gagné en Hongrie ?? "

Remballez, il n'y a (quasi) plus rien à jouer Pays-Bas // Le PSV termine champion, ça fait déjà un moment que c'est officiel et ça vient récompenser une saison de grosse domination des hommes de Phillip Cocu. C'est le premier titre de la formation d'Eindhoven depuis 2008 et ça met fin à l'hégémonie de l'Ajax, qui va terminer cette fois " seulement " dauphin. L'actu du week-end dernier, c'était la finale de la Coupe avec Groningue qui domine le PEC Zwolle 2-0.

Écosse // C'était attendu, cette fois c'est définitif, le Celtic conserve son titre de champion d'Écosse malgré la belle résistance d'Aberdeen. Les Bhoys retrouveront la saison prochaine Heart of Midlothian et peut-être les Rangers ou un autre prestigieux promu, Hibernian.

Grèce // Ce n'est un secret pour personne : le football grec se porte mal, et en plus, les observateurs du championnat domestique se font ch Sans briller ni franchement flipper malgré un début de saison poussif, l'Olympiakos remporte son cinquième titre de suite. Pour la place de dauphin en revanche, ça va se jouer à la dernière journée entre le PAOK et le Panathinaïkos. À noter qu'en D2, l'AEK Athènes est bien parti pour remonter et retrouver l'élite.

Croatie // Bienvenue en Croatie, le pays où le suspense n'existe pas : 10e titre de suite pour le Dinamo Zagreb, qui profite des mauvais résultats de son vieux rival, Hajduk Split, même pas assuré de terminer sur le podium en cette fin de saison. Rijeka en profite pour assurer la deuxième place, sa deuxième de suite. À l'échelle locale, finir derrière le Dinamo est quasiment un titre.

Hongrie // Quatre ans après son premier titre national, Videoton remet ça. Ce club au nom d'ancien magasin de location de VHS n'a perdu qu'une fois de la saison et s'impose largement devant la concurrence qui va se partager les places d'honneur lors des quatre journées qu'il reste à disputer : Ferencváros, MTK, Debrecen











Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant