Europe : Merkel, "leader incontestée" des Vingt-Huit

le
0
Angela Merkel savourait son triomphe dimanche soir.
Angela Merkel savourait son triomphe dimanche soir.

"Le poids de l'Allemagne dans l'Union européenne ? Il ne va pas augmenter par la grâce d'un scrutin. Car la vérité est ailleurs : le poids de l'Allemagne est proportionnel à notre faiblesse à nous, Français, aux pays qui ont fait n'importe quoi avec leur économie et leurs finances comme la Grèce et l'Espagne, ainsi qu'à la faiblesse de nos institutions." Ne comptez pas sur Sylvie Goulard (1), eurodéputée MoDem, très active au Parlement européen sur la résolution de la crise de l'euro, pour crier avec les loups en dénonçant une quelconque hégémonie germanique, éventuellement renforcée par le plébiscite d'Angela Merkel. "Un exemple parmi tant d'autres : François Hollande aurait pu rejeter l'accord sur le budget européen (imposé par Merkel et Cameron) qui ne lui convenait pas. Mais il a préféré avaler la pilule", rappelle-t-elle."Une masse raisonnable"

Même son de cloche chez Michel Barnier. "Je connais bien Angela Merkel. Elle est armée de bon sens, et d'une bonne dose de pragmatisme. Elle a de fortes convictions européennes. Nous avons besoin de son énergie", affirme le commissaire européen au marché intérieur, que l'on dit intéressé par le poste de président de la Commission après les élections européennes. "Son score de dimanche va faire d'elle, plus encore qu'avant, le leader incontesté du Conseil européen, où siègent les dirigeants des Vingt-Huit", ajoute une source communautaire.Débarrassée de son partenaire libéral,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant