Europe: lundi de Pentecôte maussade sur les marchés.

le
0

(CercleFinance.com) - Tandis que Francfort, Zurich et Milan restent portes closes en ce lundi de Pentecôte, la plupart des Bourses européennes commencent cette semaine dans la morosité, à l'image de Londres où le FTSE cède 0,2%.

'Les pertes sont généralisées après des données économiques mitigées en Chine pendant le week-end et les craintes continues entourant le risque de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne à la fin du mois prochain', explique Tony Cross, chez Trustnet Direct.

L'analyste de marché souligne que l'orientation favorable des cours du pétrole, à 47 dollars le baril WTI, 'ne parvient pas à offrir aux marchés actions le soutien que l'on pouvait espérer'.

'En l'absence de nouveautés sur le front des données macroéconomiques, les investisseurs pourraient très bien rester d'humeur maussade', prévient d'ailleurs le professionnel.

'On notera la publication de l'indice manufacturier de la Fed de New York en mai qui est attendu en repli à sept du fait d'un dollar qui reste à un niveau trop élevé', précise-t-on toutefois chez Saxo Banque.

Dans les prochains jours, les opérateurs prendront aussi connaissance des chiffres de l'inflation, de la construction résidentielle et de la production industrielle aux Etats-Unis, avant les minutes des dernières réunions de la Fed et de la BCE.

Pour l'heure, le CAC40 recule de 0,8% à Paris, plombé avant tout par les valeurs automobiles Valeo (-2,4%), Peugeot (-2%) et Michelin (-1,5%), alors que le sidérurgiste ArcelorMittal (+0,8%) tient le haut du pavé.

L'AEX d'Amsterdam recule de 0,7%, plombé notamment par Philips (-2,9%) qui a fixé des modalités de l'introduction en Bourse de la division éclairage, dont une fourchette de prix allant de 18,5 à 22,5 euros par action.

A Bruxelles où le Bel 20 de Bruxelles recule de 0,8%, KBC surnage avec un gain de 0,2%, sur fond de propos plutôt positifs d'UBS à la suite de trimestriels de l'établissement financier.

Le PSI 20 de Lisbonne recule de 1,4%, sous le poids en particulier de l'électricien EDP Energias (-6,9%) et de sa filiale d'énergies renouvelables EDP Renovaveis (-1,6%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant