Europe: les indices actions se redressent.

le
0

(CercleFinance.com) - Tandis que les investisseurs arbitrent entre de nombreuses publications de résultats, les indices actions européens repartent à la hausse ce jeudi, soutenus par la remontée des cours du pétrole (à plus de 32 dollars le baril WTI).

'Très clairement, la dégringolade du dollar dans la nuit et les rumeurs évoquant la tenue d'une réunion extraordinaire de l'OPEP sont à l'origine de ce rebond, mais aucun de ces deux facteurs ne devrait avoir d'impact sur le long terme', précise Chris Weston, analyste chez IG.

'Avec une vague grandissante d'optimisme quant aux cours du brut à moyen terme, sur fond de tarissement de la production dans le schiste américain, il y a beaucoup à jouer sur l'orientation future des marchés actions', juge-t-on néanmoins chez Trustnet Direct.

Le DAX de Francfort avance de 0,6%, en dépit d'un décrochage de 4,5% pour le constructeur automobile Daimler après des résultats trimestriels pour partie sous les attentes des analystes.

Le FTSE avance de 1,4% à Londres, malgré une lourde sanction pour les résultats du laboratoire de santé AstraZeneca (-4,8%), tandis que ceux de l'opérateur télécoms Vodafone (+0,3%) font peu réagir.

Le SMI de Zurich cède par contre 0,3%, plombé par une chute de 11% de Credit Suisse dans le sillage d'une perte conséquente essuyée par l'établissement financier sur l'exercice 2015.

L'indice AEX d'Amsterdam grimpe de 1,6%, emmené par l'envolée de la banque ING (+9%) et dans une moindre mesure la progression du géant pétrolier Shell (+3,5%) après leurs publications respectives.

A Paris le CAC40 monte de 0,4% : la vigueur des valeurs pétrolières Total (+2,7%) et Technip (+4%) l'emporte sur les replis de Renault (-2,1%) et de Peugeot (-2,4%) dans le sillage de leur pair Daimler.

L'indice Bel20 avance quant à lui de 0,3% à Bruxelles, seuls les groupes de distribution alimentaire Delhaize (-1,2%) et Colruyt (-0,4%) cédant un peu de terrain.

Le PSI de Lisbonne gagne enfin 0,4%, grâce notamment à une progression de 1,8% pour le groupe pétro-gazier Galp Energia, tandis que le distributeur Jeronimo Martins perd 0,6%.

Ce jeudi, les opérateurs doivent prendre connaissance de la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre, avant les inscriptions aux allocations chômage, les chiffres de la productivité et les commandes à l'industrie aux Etats-Unis cet après-midi.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant