Europe: les échéances macroéconomiques inquiètent.

le
0

(CercleFinance.com) - Nerveuses et privées de catalyseurs, les places européennes s'apprêtent à clôturer sur de nets reculs.

Peu après 17h, le Dax abandonne 1,2%, tandis que le CAC 40 et le SMI (Zürich) se replient tous deux de 1,4% et que l'Ibex 35 lâche 1,5%. Le Footsie MIB fait encore moins bien à Milan (-2,3%), alors que le Footsie 100 parvient à limiter les dégâts avec un retrait de l'ordre de 0,7%.

Enfin, l'AEX (Amsterdam), le BEL 20 (Bruxelles) et le PSI 20 (Lisbonne) cèdent respectivement 1,2, 1,8 et 2,1%.

L'approche du référendum sur le maintien de la Grande-Bretagne dans l'Union européenne approche et l'incertitude demeure quant à son issue. Les conclusions mercredi du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) sont également très attendues, même si les derniers chiffres mensuels de l'emploi américain, très décevants, ne plaident pas pour un relèvement des taux directeurs de l'institution à brève échéance.

'Il semble peu probable que la Fed augmente ses taux avant de connaître le résultat du référendum britannique', corrobore-t-on chez Barclays.

Sur le marché des changes, l'euro prend maintenant 0,4% face au dollar à 1,1295. Le baril de brut léger américain (WTI) s'est pour sa part retourné pour grappiller 0,1% environ à 49,1 dollars, ce qui ne suffit cependant pas à susciter un rebond des valeurs pétrolières et parapétrolières. Vallourec et CGG décrochent ainsi de respectivement 5,2 et 5,6%.

D'une façon générale, on signalera aussi la mauvaise tenue des financières à l'image de Deutsche Bank (-2,6%) à Francfort ou de Barclays (-2,6%) et Lloyds (-3,6%) à Londres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant