Europe: les Bourses végètent autour de leurs équilibres.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes ne s'éloignent guère de leurs équilibres ce matin, les investisseurs continuant de s'interroger au sujet de l'ampleur des mesures de relance qui seront prises par le nouveau pouvoir politique américain.

Milan gagne 0,3% et Madrid 0,1%, Zurich et Amsterdam stagnent, Londres et Bruxelles cèdent 0,2%, Francfort et Lisbonne 0,2%, Paris 0,4%. A New York la veille, le Dow Jones a pris 0,3% et le Nasdaq 1,1%.

'Le scénario du dumping de l'économie américaine (investissements publics, baisses d'impôts) entrevu par les marchés financiers consécutivement aux premiers discours de Donald Trump reste encore indéterminé', souligne un gérant de Barclays Bourse.

Ce dernier prévient que les différentes mesures devront être validées par les deux chambres du Congrès, la Chambre des Représentants et le Sénat, ce dernier semblant plus modéré sur les engagements à venir.

'La dernière statistique, aux Etats-Unis, des ventes de détail (+0,8% en octobre après +1% en septembre) renforce la probabilité d'une hausse des taux de la Réserve fédérale en décembre', ajoute le professionnel.

Cet après-midi aux Etats-Unis, seront publiés les prix producteurs et la production industrielle (pour laquelle une légère hausse de 0,2% est attendue en consensus) pour le mois d'octobre, puis les stocks hebdomadaires de pétrole.

Seule donnée parue ce matin en Europe, l'ONS a recensé 803.300 inscrits aux allocations chômage au Royaume Uni en octobre 2016, un nombre en hausse de 9.800 par rapport au mois précédent, et de 9.900 en comparaison avec le même mois en 2015.

Côté valeurs, Bayer décroche de 5% à Francfort, après que le chimiste ait placé auprès d'investisseurs institutionnels quatre milliards d'euros d'obligations convertibles en actions, dans l'optique du financement de son OPA géante sur Monsanto.

Ageas prend 2,6% à Bruxelles, dans le sillage d'un résultat net de l'assurance en progression de 29% pour les neuf premiers mois de 2016, porté principalement par les activités vie en Asie et en Belgique.

Bouygues grimpe de 3,8% et prend ainsi la tête du CAC40 parisien, entouré après une croissance de 29% du résultat net part du groupe (hors éléments exceptionnels) du conglomérat sur les neuf premiers mois de l'année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant