Europe: les Bourses parviennent à se stabiliser.

le
0

(CercleFinance.com) - Oubliant leurs inquiétudes de la matinée à propos de la Chine, les marchés actions européens parviennent à se stabiliser cet après-midi, à la faveur d'un début de séance proche de l'équilibre à Wall Street.

Parmi les principaux indices du vieux continent, le FTSE progresse de 0,7% à Londres, tandis que le DAX de Francfort et le CAC40 de Paris grappillent tous deux environ 0,1%.

'Les mouvements des marchés chinois sont plutôt inquiétants. Beaucoup de facteurs internes annoncent une nouvelle correction et un retour vers les plus bas du mois d'août dernier', prévenait ce matin Angus Nicholson, analyste marché chez IG.

'Pour le moment, les marchés se focalisent sur la problématique chinoise mais nous considérons que les investisseurs devraient revenir à la raison d'ici peu', jugeait toutefois Barclays Bourse, qui attendait de meilleurs points d'entrée pour revenir à l'achat.

Il mettait en avant que de nombreux secteurs commencent à percevoir une amélioration des perspectives, comme l'illustrent les derniers chiffres des ventes automobiles pour l'ensemble de l'Europe ou les transactions dans le secteur immobilier.

Parmi les données du jour, le taux d'inflation annuel de la zone euro a été estimé à 0,2% en décembre 2015, tandis que le taux de chômage en Allemagne s'est maintenu à 6,3% selon des données corrigées de variations saisonnières.

A Francfort, Volkswagen fait figure de lanterne rouge du DAX avec un recul de 3,5%, après que le Département de la Justice américain ait démarré une procédure au civil contre le constructeur automobile allemand dans l'affaire des émissions diésels.

A Paris, c'est Technip (-5%) qui mord la poussière alors que les analystes de Bernstein - longtemps supporters de la valeur parapétrolière - ont décidé de ramener leur recommandation à 'performance en ligne'.

L'AEX d'Amsterdam progresse de 0,7%, soutenu en particulier par les performances de l'opérateur télécoms Altice (+8,8%) et du sidérurgiste ArcelorMittal (+4,7%).

A Bruxelles, le Bel 20 grappille 0,1%, avec l'aide de quelques valeurs défensives comme le laboratoire pharmaceutique UCB (+1,6%) ou le brasseur AB InBev (+1,1%).

Le PSI20 de Lisbonne s'affaisse de 0,6%, grevé avant tout par les titres Banco BPI (-4,5%) et Galp Energia (-3,5%) alors que le groupe de médias Impresa avance de 2,1%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant