Europe: les Bourses amplifient leurs pertes cet après-midi.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'image du DAX qui dévisse de 2% à Francfort, les indices actions européens accentuent leurs pertes cet après-midi sur fond d'inquiétudes persistantes à propos du pétrole et de données économiques décevantes des deux côtés de l'Atlantique.

'Le pétrole a constitué le principal moteur à l'érosion du sentiment en Asie, et même si le baril WTI repasse au-dessus des 30 dollars, ceci ne suffit pas à rassurer sur les marchés actions', souligne Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

Autre source d'inquiétude pour les investisseurs, la croissance économique de la zone euro a ralenti en janvier au vu de l'indice PMI composite de Markit qui est ressorti à 53,6 le mois dernier contre 54,3 en décembre.

'Il semble donc légitime de se demander si les mesures de relance adoptées jusqu'ici ont été suffisantes ou même de s'interroger sur l'efficacité de la politique monétaire mise en oeuvre', réagit Chris Williamson, chief economist chez Markit.

Aux Etats-Unis, les créations d'emplois dans le secteur privé ont chuté à 205.000 le mois dernier (contre 267.000 en décembre 2015), tandis que l'indice ISM non manufacturier a baissé davantage que prévu, passant de 55,3 à 53,5.

Le FTSE de Londres lâche 1,6% avec notamment un décrochage de 3,9% de l'opérateur télécoms Vodafone, qui a indiqué discuter d'une coentreprise avec Liberty Global pour les seuls Pays-Bas, mais un gain de 1,1% du groupe de santé GSK après ses résultats.

L'indice SMI ne cède que 1,2% à Zurich, soutenu par l'annonce du rachat de l'agrochimiste Syngenta (+2,8%) par ChemChina, faisant passer au second plan les résultats d'ABB (-1,4%) et de Swatch Group (-2,3%).

Plombé par ses valeurs financière, le CAC40 perd 1,9% à Paris, en dépit de l'accueil chaleureux qui est réservé aux résultats annuels du leader mondial du luxe LVMH (+5,9%).

A Amsterdam où l'indice AEX cède 1,6%, l'opérateur télécoms historique KPN (-1,4%) figure dans le bas du classement alors que la foncière Unibail-Rodamco grimpe de 2,8%, sous l'effet de leurs publications respectives.

Le Bel20 recule de 2,4% à Bruxelles, pénalisé entre autres par un retrait de 4,7% de la banque KBC alors que l'assureur Delta Lloyd tient le haut du pavé en s'adjugeant 2,3%.

Enfin, le PSI de Lisbonne s'affaisse de 1,6% : seuls Galp Energia (+1%) et dans une moindre mesure le distributeur Jeronimo Martins (+0,4%) parviennent à tirer leurs épingles du jeu.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant