Europe-Les actions rebondissent, les taux au plus bas

le
0

* La BCE favorise les actions européennes * Des stratégistes conseillent de se renforcer * Les rendements obligataires à des plus bas historiques * Faibles rendements sur le crédit par Raoul Sachs PARIS, 11 mars (Reuters) - Les Bourses européennes rebondissent mercredi alors que les taux obligataires ont touché de nouveaux plus bas historiques et que l'euro poursuit sa descente face au dollar avec la mise en oeuvre du programme d'achats d'actifs de la Banque centrale européenne (BCE). Vers 13h35, l'indice EuroStoxx 50 .STOXX50E des valeurs vedettes de la zone euro progresse de 1,78% à 3.630,27 points et le CAC 40 parisien .FCHI de 1,89% à 4.974,28 points. Le Dax de Francfort .GDAXI , calculé dividendes inclus, gagne 1,75% à 11.701,51 points après un nouveau plus haut historique à 11.718,41. Milan .FTMIB s'adjuge 1,54%. L'euro se dirige vers la parité avec le dollar et retrouve ses plus bas de début 2003, s'échangeant sous 1,06 dollar, autour de 1,0583 dollar EUR= en fin de matinée. Cette baisse continue illustre la divergence entre les politiques monétaires de la BCE et de la Réserve fédérale américaine. La BCE a commencé à décliner sa politique d'assouplissement quantitatif (QE) - achats massifs d'obligations, surtout souveraines, à hauteur de 60 milliards d'euros par mois - tandis que la Fed se prépare à un resserrement monétaire attendu soit dès l'été, soit en fin d'année, selon les prévisions. Les actions, considérées comme l'une des classes d'actifs les plus risquées, ont ravi la vedette aux obligations d'entreprises qui comme les emprunts d'Etat voient leur rendement se réduire à peau de chagrin quand ils ne sont pas négatifs pour les dettes bien notées ("investment grade", IG). En performance totale (rendement et gains en valeur), l'EuroStoxx 50 tient le haut du pavé avec une performance de plus de 14% depuis le début de l'année, dividendes inclus. Parallèlement, les taux de la dette privée à haut rendement (high yield, HY) sont tombés en moyenne à 3,75%, tandis que ceux du crédit IG se situent, en moyenne, autour de 1% seulement. (voir ID:nL6N0VG2KR] TAUX NEGATIFS SUR 50% DES EMPRUNTS D'ETAT EN EURO Le rendement de l'emprunt d'Etat allemand (Bund) à 10 ans, référence de la zone euro, est tombé à un nouveau plus bas historique de 0,199% en matinée et sur les maturités allant du jour le jour au sept ans de la courbe des taux allemands, les rendements sont négatifs. En France, l'OAT à 10 ans se traite autour de 0,46% après un plus bas record à 0,422%, tandis qu'en Espagne ES10YT=TWEB et en Italie IT10YT=TWEB les rendements s'approchent de 1%. ID:nL5N0W04QS Malgré une hausse d'environ 15% sur les marchés d'actions européens depuis le début 2015, les stratégistes d'Oddo Asset Management entendent encore renforcer leurs positions, bien que "la tentation (soit) grande de prendre ses profits". "Il existe encore selon nous de solides raisons de penser que ce mouvement haussier va perdurer et qu'il est donc opportun de rester investi, voire de revenir sur les actions européennes", notent Nicolas Chaput et Laurent Denize. La BCE est, selon eux, un "fort facteur de soutien aux actifs risqués", tout comme la révision en hausse des perspectives de croissance en zone euro et les bénéfices des entreprises. ID:nL5N0W62PH Comme d'autres gérants, ils ne délaissent pas autant le crédit HY mais préconisent de descendre sur l'échelle des notations, vers le simple "B" voire le "CCC, mais avec une grande sélectivité. Franck Dixmier, directeur Europe des investissements obligataires chez Allianz Global Investors, souligne de son côté que le "QE" de la BCE "va contribuer à entretenir la baisse des taux en zone euro et y maintenir des rendements très faibles sachant que 50% des obligations souveraines ont déjà un rendement négatif". Selon lui, les marchés de taux sont confrontés à un risque de volatilité dû à la Fed et aux risques politiques liés aux échéances électorales en Europe cette année. "Ces taux très bas (...) augmentent le risque des portefeuilles obligataires". (Raoul Sachs, édité par Pascale Denis)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant