Europe :  le cavalier seul des ministres Verts

le
1
Représentants des écolos au gouvernement, Duflot et Canfin sont très réservés sur le traité européen.

Feront-ils profil bas? Tenteront-ils de se défendre un peu? Quand le projet de loi organique qui transpose en droit français le traité de stabilité budgétaire, signé en mars dernier par Nicolas Sarkozy, sera examiné mercredi matin dans le huis clos du Conseil des ministres, certains ne devraient pas se sentir très à l'aise. Depuis des semaines, le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) constitue en effet un point de friction entre le PS et ses alliés Verts, dont deux représentants, Cécile Duflot et Pascal Canfin, seront assis, comme chaque semaine, autour de la table du Conseil.

Les écologistes doivent dire le week-end prochain à l'occasion d'un conseil fédéral s'ils voteront pour, contre ou s'ils s'abstiendront. Mais plusieurs parlementaires Verts - dont le patron des députés écolos, François de Rugy - ont déjà dit qu'ils voteraient contre. Mardi, dans un entretien accordé aux Échos, le ministre Pascal Canfin encourage les écologist

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • janaliz le mercredi 19 sept 2012 à 06:15

    Une sacré équipée ce gouvernement !