Europe : la gauche du PS sous pression

le
0
Le gouvernement tente de convaincre les députés PS récalcitrants de voter le traité européen.

Nouvelle mise au point du gouvernement sur l'Europe. Le ministre délégué aux Affaires européennes Bernard Cazeneuve a profité de la réunion hebdomadaire des députés socialistes, mercredi, pour tenter de convaincre les récalcitrants de la nécessité de ratifier le traité budgétaire européen - qui sera en débat à l'Assemblée début octobre. Engagé dans un exercice de pédagogie de longue haleine, le ministre a appelé les députés PS à la «responsabilité», rappelant que François Hollande avait obtenu des «avancées» sur l'Europe (pacte de croissance, taxe sur les transactions financières, etc.) et ce, dans un «climat d'adversité».

«On ne va pas faire pénitence alors que nous sommes les seuls depuis des années à faire bouger l'Europe», a argué Bernard Cazeneuve. Le ministre a interrogé les élus sur les débouchés possibles d'une non-ratification du traité: «Il n'y en a pas!», a-t-il prévenu. Il a rappelé que le débat n'avait rien à voir avec ce

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant