Europe: indices partagés cet après-midi.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'instar du DAX de Francfort (+0,1%) et du FTSE de Londres (-0,1%) les indices actions européens se montrent partagés après des données immobilières américaines décevantes.

Les ventes de logements anciens aux Etats-Unis se sont en effet établies en baisse de 7,1% à 5,08 millions d'unités en février, là où le consensus des économistes ne visait qu'une baisse vers 5,31 millions d'unités.

'Les conditions météorologiques sur la Côte Est ont joué un rôle dans cette évolution, mais les principaux problèmes résident encore dans l'offre et les conditions d'accès', commente Lawrence Yun, économiste en chef de la NAR.

D'ici la fermeture de nombreuses Bourses pour le vendredi saint, les investisseurs prendront connaissance -entre autres- des indices PMI flash de Markit, ainsi que des ventes de logements neufs et des commandes de biens durables aux Etats-Unis.

'Il est clair que les investisseurs préféreront rester sur l'idée d'une économie américaine solide, mais qui ne connait pas d'accélération trop forte de l'activité...' estime Aurel BGC.

'La semaine dans son ensemble pourrait se montrer assez calme dans la perspective du long week-end de Pâques, mais de maigres volumes pourraient suffire à assurer de la volatilité', prévient Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

A Paris où le CAC40 perd 0,6%, Sodexo gagne 0,4% pour son premier jour sur l'indice et AXA s'adjuge 0,6% après l'annonce du prochain départ de son PDG Henri de Castries. Selon le Sunday Times, il serait le candidat numéro un à la présidence d'HSBC.

L'indice AEX d'Amsterdam cède 0,3%, bien qu'ING reste à peu près stable grâce à l'inclusion de la banque dans la liste de valeurs favorites ('key calls list') d'UBS.

Le Bel20 de Bruxelles grappille 0,1%, grevé par un repli de 1,2% de GBL (Groupe Bruxelles Lambert) après la publication des comptes annuels de cette société de portefeuille.

Le PSI de Lisbonne gagne enfin 0,5%, grâce notamment à la banque BPI (+3,2%), et malgré le repli de Galp Energia (-2,7%) face à la faiblesse des cours du pétrole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant