Europe: indices en hausse à la suite de New York.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'instar du DAX de Francfort qui rouvre sur un gain de 0,5%, les indices actions européens gagnent du terrain dans le sillage de Wall Street la veille et de l'orientation favorable des cours du pétrole.

'Les indices américains sont parvenus à se redresser après trois jours de retrait, soutenus par Apple qui a bénéficié d'un investissement d'un milliard de dollars par le milliardaire Warren Buffet', souligne Nour Al-Hammoury, stratège de marché chez ADS Securities.

Les marchés actions profitent aussi de la bonne tenue du baril de pétrole autour de 48 dollars sur fond de troubles de production au Nigeria, au Venezuela et dans l'Alberta.

'Le prix du baril de pétrole, proche des 50 dollars, crédibilise le discours de l'OPEP d'un marché pétrolier en déficit net dès l'année prochaine', estime un gérant de Barclays Bourse.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les opérateurs guetteront les chiffres de l'inflation, de la construction résidentielle et de la production industrielle pour le mois d'avril.

En attendant, ils ont pris connaissance d'un ralentissement de l'inflation au Royaume Uni : les prix à la consommation y ont augmenté de 0,3% en avril en comparaison annuelle, après une hausse de 0,5% en mars.

Le FTSE de Londres prend 0,9%, emmené notamment par le géant des télécommunications Vodafone (+2,7%) qui a publié ses comptes annuels, marqués par une hausse du chiffre d'affaires de 2,3% en organique.

Le CAC40 monte de 0,5% à Paris, même si Peugeot se distingue en cédant 2,7% sur des spéculations évoquant une réduction de la participation de l'Etat français dans le capital du constructeur automobile.

A Amsterdam où l'AEX gagne 0,8%, ASML n'avance que de 0,4% bien que le Korea Times mentionne une importante commande potentielle de Samsung auprès du fabricant néerlandais de matériel de lithographie.

Le Bel20 de Bruxelles grappille 0,1%, tiré par des gains de 1,1% pour l'opérateur télécoms Proximus (ex Belgacom), le chimiste Solvay et le laboratoire pharmaceutique Galapagos.

Le PSI de Lisbonne grignote lui aussi 0,1%, avec notamment le soutien des banques BCP et BPI (+1,3%), et malgré un retrait de 0,2% du groupe pétro-gazier Galp Energia.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant