Europe: indices dans le rouge dans le sillage de Shanghai.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le FTSE de Londres parvient à grimper de 0,8%, les autres indices actions européens commencent la semaine du mauvais pied, à l'image du DAX de Francfort (-1%), dans le sillage des Bourses asiatiques.

Shanghai a en effet chuté de 2,9% lundi, affecté par un nouveau mouvement de repli du yuan sur fond d'inquiétudes persistances quant à la santé de la deuxième économie mondiale.

'Le G20 n'a pas réservé de surprise en apportant aucune solution concrète et immédiate pour répondre à la faiblesse de la croissance mondiale', note par ailleurs Barclays Bourse.

'Le monde souffre d'un déficit de demande de plus en plus marqué mais les marges de manoeuvre en matière de politique budgétaire pour relancer la demande semblent assez limitées (hors Chine)', poursuit-il.

Les opérateurs pourraient se montrer fébriles au cours de cette semaine qui s'annonce chargée sur le front économique avec notamment les indices d'activité PMI et ISM, le Livre Beige de la Fed et les chiffres du chômage aux Etats-Unis.

'Beaucoup d'incertitudes auront disparu d'ici à la fin de la semaine avec la perspective d'un duel Trump-Clinton pour la Maison Blanche', nuance IG, en cette veille du 'super Tuesday'.

En outre, les indices européens tendent à limiter leurs pertes après la parution des derniers chiffres de l'inflation dans la zone euro, de nature à conforter la position accommodante de la BCE à quelques jours de sa prochaine réunion.

En effet, le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à -0,2% en février 2016, en baisse par rapport au mois de janvier où il était de +0,3%, selon une estimation rapide.

A Paris où le CAC40 cède 0,7%, le laboratoire pharmaceutique Genfit (+3,4%) se distingue après le succès d'un placement privé, alors que les investisseurs sanctionnent les résultats du groupe informatique Sopra Steria (-5,4%).

L'AEX recule de 0,4% à Amsterdam, seuls le sidérurgiste ArcelorMittal (+4,8%) et dans une moindre mesure l'assureur Delta Lloyd (+2,7%) parvenant à se hisser nettement dans le vert.

L'indice Bel20 de Bruxelles perd de son côté 0,9%, dans le sillage en particulier de l'opérateur télécoms Proximus (-3,7%) et du groupe énergétique Engie (-2%).

Enfin, le PSI cède 0,3% à Lisbonne malgré les progressions du groupe de médias Impresa (+2,6%), de Galp Energia (+1,5%) et du distributeur Jeronimo Martins (+0,5%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant