Europe: indices bien orientés après Goldman Sachs.

le
0

(CercleFinance.com) - Les Bourses du vieux continent se montrent de bonne humeur, à deux jours de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE et après les résultats solides dévoilés par Goldman Sachs.

Milan s'adjuge 1,7%, Lisbonne 1,5%, Madrid 1,4%, Paris 1,3%, Francfort et Bruxelles 1,2%, Amsterdam 1,1%, Zurich 0,8% et Londres 0,7%. A New York, le Dow Jones progresse de 0,4% et le Nasdaq de 0,9%.

'En septembre, le président de la BCE laissait entendre que le programme de QE serait mené au-delà de mars 2017. Ces derniers jours, des rumeurs ont circulé concernant une réduction des montants achetés', rappelle Bruno Cavalier, chef économiste d'Oddo Securities.

'Il est bien entendu possible de prolonger le QE et, en même temps, d'en réduire le montant mais convenons que ce serait source de confusion', estime néanmoins le professionnel.

Selon Bruno Cavalier, 'la voie médiane est que la BCE prolonge sa politique actuelle, dans l'attente d'un redressement futur de l'inflation dont elle s'attribuera le mérite'.

En attendant, les marchés saluent les résultats largement meilleurs que prévu de la banque d'affaires Goldman Sachs -numéro un mondial des fusions-acquisitions- avec un BPA de 4,88 dollars par action, alors que le consensus ne visait que 3,82 dollars.

Sur le front des statistiques, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté de 0,3% en rythme séquentiel et de 1,5% en comparaison annuelle en septembre, des accélérations conformes aux attentes des économistes.

Seule donnée parue en Europe, l'inflation au Royaume Uni a accéléré à +1% en rythme annuel le mois dernier, et a ainsi retrouvé un niveau plus revu depuis novembre 2014.

Dans l'actualité des valeurs, Ryanair parvient à gagner 2,5% malgré le lancement par la compagnie irlandaise à bas coûts d'un avertissement sur ses résultats pour l'exercice en cours, en raison principalement de la chute de la livre sterling.

Burberry dévisse de 7,4% à Londres, après l'annonce par la maison de vêtements haut de gamme d'un chiffre d'affaires inférieur aux attentes pour son premier semestre comptable.

A Paris, les opérateurs saluent le point d'activité de la maison de vins et spiritueux Rémy Cointreau (+2,4%), mais sanctionnent un avertissement sur résultats lancé par le groupe d'inspection et de certification Bureau Veritas (-4%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant