Europe: indices actions en ordre dispersé.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent en ordre dispersé, dans l'attente d'une batterie de statistiques américaines en début d'après-midi qui pourrait être scrutée de près dans l'optique de la prochaine réunion de la Fed.

Milan et Bruxelles perdent 0,8%, Francfort et Amsterdam 0,3%, Paris 0,1%, mais Londres, Madrid et Lisbonne gagnent 0,2% et Zurich, 0,5%, A New York mercredi, le Dow Jones a cédé 0,3% alors que le Nasdaq a pris près de 0,4%.

Selon un gérant de Barclays Bourse, 'l'enjeu des mois à venir devrait désormais tourner autour de la thématique des taux d'intérêts' et 'il n'est pas dans l'intérêt des banques centrales de provoquer une remontée trop rapide'.

Cet après-midi s'annonce chargée sur le plan macroéconomique aux Etats-Unis avec les derniers chiffres de l'inflation, de la construction résidentielle, des inscriptions aux allocations chômage et l'indice de la Fed de Philadelphie.

'Les prix énergétiques seront en hausse, mais il n'existe pas de tensions inflationnistes perceptibles au niveau des prix à la production des biens et des services', estime un analyste d'Aurel BGC, qui attend une hausse de 0,3% des prix pour octobre.

De ce côté de l'Atlantique, le taux d'inflation annuel s'est établi à 0,5% dans la zone euro en octobre, ce qui marque une légère accélération par rapport aux taux de 0,4% qui avait été enregistré en septembre.

On notera aussi que le taux de chômage (au sens du BIT) en France a augmenté de 0,1 point à 10,0% au troisième trimestre, et que les ventes de détail au Royaume Uni ont augmenté de 1,9% en volume en septembre.

Du côté des valeurs, Henkel recule de 1,5% et figure ainsi dans le bas du DAX à Francfort, à la suite de la présentation par le fabricant de biens de consommation courante (Mir, X-Tra, Schwarzkopf...) de ses objectifs financiers à horizon 2020.

Ahold Delhaize recule de 2,9% à Bruxelles et à Amsterdam, après la présentation par le groupe de distribution de résultats trimestriels inférieurs aux attentes, grevés par les pressions sur les prix liés à la déflation aux Etats-Unis.

KBC (-1,1%) figure aussi à la traine sur le Bel20, malgré la présentation par le bancassureur belge d'un bénéfice net trimestriel en progression, grâce aux contributions de ses activités en Belgique et sur les marchés internationaux.

Presque lanterne rouge du CAC40 à Paris, Sodexo recule de 1,5% après la publication par le groupe de services aux entreprises de résultats proches des attentes au titre de son exercice 2015-16 et d'une confirmation de ses objectifs à moyen terme.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant