Europe: indices actions autour de leurs équilibres.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'image du DAX de Francfort (-0,2%), les indices actions européens gravitent pour la plupart autour de leurs équilibres, hésitants à prolonger une série de trois séances qui ont vu l'EuroSTOXX 50 s'adjuger 4,5% en tout.

'Le S&P500 a atteint un plus haut historique mardi, clôturant à 2152 points, ce qui constitue une énigme pour beaucoup d'investisseurs qui jugeaient déjà l'indice surévalué', pointe ainsi Angus Nicholson, analyste de marché chez IG.

'Les discours prudents des banquiers centraux soutiennent la confiance des investisseurs en nourrissant les anticipations de politiques monétaires durablement accommodantes, mais ces discours peuvent aussi d'avérer anxiogènes', souligne-t-on chez Aurel BGC.

Dans cette optique, les opérateurs devraient se montrer attentifs ce soir à la publication du Livre Beige de la Fed. En attendant, ils ont pris connaissance d'une hausse de 0,2% des prix à l'importation aux Etats-Unis pour le mois dernier.

De ce côté de l'Atlantique, la production industrielle a diminué de 1,2% dans la zone euro et de 1,1% dans l'Union européenne en mai par rapport à avril, selon les estimations d'Eurostat.

'La contraction potentielle du secteur industriel au deuxième trimestre signifie que l'économie devrait avoir du mal à s'approcher de la croissance de 0,6% enregistrée sur les trois premiers mois de l'année', prévient Chris Williamson, chief economist chez Markit.

Le FTSE de Londres grignote 0,1%, même si Burberry grimpe de plus de 6% après un point d'activité du groupe de vêtements haut de gamme au titre de son premier trimestre, marqué par des ventes au détail meilleures que prévu.

A Paris où le CAC40 gagne 0,4%, AccorHotels figure en peloton de tête en s'adjugeant 3,7% au lendemain de la présentation par la chaîne hôtelière d'un projet de filialisation de sa division immobilière HotelInvest.

L'AEX d'Amsterdam avance de 0,3%, soutenu par le groupe de travail temporaire Randstad (+2,5%), la compagnie parapétrolière SBM Offshore (+2,1%) et l'assureur Aegon (+1,9%).

Le Bel20 de Bruxelles fait du surplace, sous les poids en particulier de la banque KBC (-1,8%), du groupe de courrier Bpost (-1%) et du géant de la bière AB InBev (-0,7%).

Le PSI de Lisbonne cède enfin 0,4%, plombé avant tout par la banque BCP (-8%) alors que le groupe de télécommunications PHarol se distingue en bondissant au contraire de 14%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant