Europe: hésitation des Bourses avec les trimestriels.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens évoluent dans l'ensemble près de leurs équilibres, alors que les opérateurs arbitrent entre les nombreuses publications de résultats de la matinée.

Milan prend 0,6%, Londres et Zurich 0,3%, Bruxelles et Madrid 0,2%, Francfort et Amsterdam cèdent 0,1%, Paris perd 0,5% et Lisbonne 0,6%. A New York, le Dow Jones grappille 0,1% et le Nasdaq 0,2%.

'En attendant la première estimation, vendredi, du PIB américain sur le troisième trimestre, les marchés digèrent les publications de résultats d'entreprises. Celles-ci sans grande surprise, permettent aux indices de consolider dans le calme', indiquait ce matin Barclays Bourse.

Le PIB du Royaume Uni a augmenté de 0,5% en volume au troisième trimestre 2016 par rapport au trimestre précédent, demeurant ainsi 'globalement inaffecté après le référendum sur l'Union européenne' selon l'ONS.

Autre bonne nouvelle, le taux de chômage en Espagne a reculé à 18,9% au titre du trimestre écoulé, ce qui correspond à un repli de 1,9 point par rapport au deuxième trimestre.

Cet après-midi aux Etats-Unis, les inscriptions aux allocations chômage se sont tassées de 3.000 à 258.000 la semaine dernière, les commandes de biens durables ont reculé de 0,1% et les promesses de ventes de logements ont augmenté de 1,5% en septembre.

Côté valeurs, à Francfort, les investisseurs se montrent dans l'ensemble peu sensibles aux publications de Deutsche Bank (+0,6%), de BASF (+0,7%) et de Volkswagen (-0,4%).

A Londres, les opérateurs réservent un accueil favorable aux résultats de la banque Barclays (+4,6%), alors qu'ils sanctionnent ceux de l'opérateur télécoms BT Group (-2,9%).

A Paris, Technip (+2,4%) caracole en tête du CAC40 après les résultats trimestriels du groupe parapétrolier, à l'inverse de l'équipementier télécoms Nokia (-7,6%) et de Schneider Electric (-3,3%).

Lanterne rouge du SMI, ABB se replie de 6,6% à Zurich, alors que les entrées de commandes de l'équipementier pour l'énergie et l'automation se sont réduites significativement au troisième trimestre.

A Milan, STMicroelectronics flambe de 10% après un résultat d'exploitation normalisé en progression et des perspectives encourageantes pour le trimestre en cours.

Telefonica recule enfin de 1,7% à Madrid, le géant espagnol des télécoms ayant fait savoir qu'il abaisserait le dividende payé aux actionnaires, malgré des trimestriels encourageants.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant