Europe Écologie : le n°2 démissionne

le
0
VIDÉO - Proche de Daniel Cohn-Bendit et de Nicolas Hulot, l'eurodéputé Jean-Paul Besset dénonce une atmosphère «irrespirable» au sein du mouvement écologiste. En cause : «la comédie du pouvoir», «les règlements de comptes» et les «procès en sorcellerie».

Au côté de Cécile Duflot, il devait être le nouvel homme fort d'«Europe Ecologie - Les Verts» : Jean-Paul Besset a finalement décidé de quitter la direction du mouvement, révèle le site internet de l'hebdomadaire Marianne. Dans un long courrier adressé lundi aux membres du bureau exécutif, l'eurodéputé dit regretter que la «fusion-dépassement» célébrée aux Assises de l'écologie à Lyon, mi-novembre, n'ait «pas eu lieu», et préfère donc «renoncer à toute responsabilité».

Amer, Jean-Paul Besset poursuit : «A l'image du nom retenu (Europe Ecologie-Les Verts), 'l'après-Lyon' reproduit ce que nous avions eu tant de mal à contenir dans 'l'avant Lyon' : le scénario des crispations et des jeux claniques, la comédie du pouvoir, le monopoly des territoires. Règlements de compte, délices du déchirement, obsessions purificatrices et procès en sorcellerie saturent à nouveau l'espace, au point de rendre l'air interne irrespirable et le travail polit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant