Europe : des milliers de manifestants pour et contre Pegida dans les rues

le
0
Europe : des milliers de manifestants pour et contre Pegida dans les rues
Europe : des milliers de manifestants pour et contre Pegida dans les rues

Pegida, «Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident », mouvement d'extrême droite né en Allemagne à l'automne 2014, avait appelé— pays à manifester ce samedi contre les migrants, sous le mot d'ordre «Forteresse Europe».  En France, des rassemblements ont eu lieu à Calais (Pas-de-Calais) et à Montpellier (Hérault). A Dresde, la capitale de la Saxe (Est de l'Allemagne) où est né Pegida, les militants xénophobes étaient moins nombreux que les forces de l'ordre ne l'avaient prévu.

A Dresde (Allemagne). Entre 6000 et 8000 partisans de Pegida se sont réunis samedi sur les bords de l'Elbe, selon le site du «Spiegel». La police, qui a déployé plus de 1.000 membres des forces de l'ordre dans la ville et plusieurs canons à eau pour assurer la sécurité, avait annoncé jeudi attendre quelque 15.000 manifestants. Lutz Bachmann, fondateur de ce mouvement créé à l'automne 2014 et par ailleurs inculpé pour incitation à la haine raciale, n'a pas participé au rassemblement pour cause de maladie.

En parallèle, quelque 2000 personnes (contre 10 000 attendues), selon le site de la «Tageszeitung» (tweet ci-dessous) ont défilé en début d'après-midi en appelant à la tolérance. On pouvait notamment lire des slogans tels que «Pas de place pour les nazis» ou encore «Nous n'avons besoin ni de xénophobie, ni de démagogie, ni de Pegida».

In #Dresden haben 2.000 Menschen gegen #Rassismus protestiert https://t.co/A9avkVc90I #noPegida— taz (@tazgezwitscher) 6 Février 2016

A Amsterdam (Pays-Bas). Les forces de sécurité antiémeute ont arrêté une douzaine de manifestants, partisans ou adversaires de Pegida, à l'issue d'échauffourées avec des policiers dans le centre-ville. Quelque 200 antimigrants ont fait face à des manifestants qui scandaient «Les réfugiés sont les bienvenus, les fascistes non», selon le Spiegel.

A Prague (République tchèque). Quelque 5.000 participants ont été dénombrés à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant