Europe: des gains modestes en début de semaine.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le FTSE de Londres se stabilise, la plupart des indices actions européens entament la semaine légèrement dans le vert, poursuivant sur leur lancée de la fin de la semaine dernière.

Les indices européens avaient en effet bénéficié vendredi après-midi d'un rapport sur l'emploi américain très rassurant, avec 255.000 créations de postes non agricoles en juillet alors que le consensus n'en attendait que 180.000.

'Le risque de récession étant complètement écarté pour le moment, la Fed aurait toute légitimité, surtout au regard des taux pratiqués encore bas, de durcir sa politique monétaire en septembre prochain', réagit Saxo Banque.

FxPro considère pour sa part que septembre semble encore un peu tôt et que 'si les données économiques à venir illustrent une économie persistante et vigoureuse, alors une hausse de taux aura plus probablement lieu en décembre prochain'.

Seront dévoilés cette semaine des chiffres portant sur la production industrielle, la balance commerciale ou l'inflation dans plusieurs pays européens, avant une estimation de la croissance en Allemagne et dans la zone euro vendredi.

Pour l'heure, la production industrielle allemande s'est accrue de 0,8% en rythme séquentiel au mois de juin, d'après l'office fédéral de statistiques, une croissance à peine inférieure à celle anticipée en moyenne par les analystes (+0,9%).

Le DAX de Francfort gagne 0,6%, avec le soutien notamment de Siemens (+1,5%), sur fond de propos favorables de Jefferies qui reste à 'achat' et relève sa cible de 110 à 120 euros.

Le CAC40 grignote 0,1%, emmené par LafargeHolcim (+2,7%) qui profite toujours de ses semestriels publiés vendredi, alors qu'Airbus cède 1,3%, après l'ouverture d'une enquête au Royaume Uni concernant d'éventuels faits de fraude et de corruption.

A Amsterdam où l'AEX grappille 0,1%, PostNL se distingue par un bond de 8,5%, dans le sillage d'un bénéfice gonflé par les recettes de la cession des parts dans TNT Express.

A Bruxelles où le Bel 20 reste stable, Nyrstar recule de 1,7% malgré une réduction de sa perte des opérations poursuivies et des propos optimistes du métallurgiste à moyen terme.

Le PSI de Lisbonne avance enfin de 0,4%, aidé notamment par la banque BCP (+2,2%), le groupe papetier Navigator (+1,7%) et le groupe de distribution Sonae R (+3,7%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant