Europe: des gains modestes avant l'emploi aux Etats-Unis.

le
0

(CercleFinance.com) - A l'instar de Londres (+0,3% sur le FTSE), les Bourses du vieux continent affichent en majorité des gains modestes dans l'attente des chiffres mensuels sur l'emploi américain, qui paraitront en début d'après-midi.

'La semaine a été laborieuse', rappelle un trader basé à Londres, ajoutant toutefois que 'la récente reprise de l'or noir et des matières premières en général a permis aux marchés d'actions de rattraper une partie du terrain perdu'.

Pour cette dernière séance de la semaine, les regards seront braqués vers le rapport mensuel sur l'emploi américain, qui 'doit avant tout rassurer les investisseurs sur la solidité de la croissance américaine', selon Aurel BGC.

'Après leur forte volatilité entre mai et juin, en partie liée à la grève chez Verizon et à des difficultés de dessaisonalisation, un retour des créations d'emplois vers les 180.000/200.000 serait rassurant', estime le bureau d'études.

Le consensus vise modestement 180.000 créations de postes non agricoles en juillet après les 287.000 de juin, ainsi qu'une baisse du taux de chômage de 0,1 point à 4,8%.

Le DAX de Francfort ne grignote que 0,1%, plombé par un retrait de 3,8% de l'assureur Allianz après que ce dernier ait fait part d'un bénéfice net trimestriel presque divisé par deux et bien inférieur au consensus.

A Paris où le CAC40 prend 0,5%, LafargeHolcim s'adjuge 5,4% après la publication de semestriels solides, alors que Sanofi perd 1,5% sur fond d'un déremboursement du Lantus et du Toujeo par l'assureur santé américain CVS.

L'AEX d'Amsterdam parvient à grappiller 0,1%, avec l'aide en particulier du sidérurgiste ArcelorMittal et du groupe de télécommunications Altice qui avancent de 2% chacun.

Le Bel20 affiche lui aussi un gain de 0,1%, grevé notamment par le brasseur AB InBev (-0,8%) et la banque ING (-1,3%) alors que le chimiste Solvay gagne 1,2%.

Enfin, le PSI de Lisbonne recule de 0,3%, la place de lanterne rouge revenant clairement au groupe postal CTT (-7%), devant le groupe de télécommunications PHarol (-1,7%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant