Europe: des gains limités avec les chiffres américains.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le DAX de Francfort prend encore 0,4%, d'autres indices actions européens voient leurs gains fondre alors que les dernières statistiques américaines atténuent les espoirs d'un statu quo prolongé de la Fed sur ses taux.

'La Fed n'exclut pas une hausse des taux à court terme, mais dit cependant avoir besoin de nouveaux éléments pour se prononcer, de quoi écarter un geste en septembre...', pointait un gérant de Barclays Bourse à la lecture des minutes du FOMC parues mercredi.

L'économie américaine a toutefois donné des signaux positifs cet après-midi, avec un retour de l'indice Philly Fed en terrain positif à +2 et un nouveau repli des inscriptions au chômage la semaine dernière (-4.000 à 262.000).

De plus, l'indice des indicateurs avancés du Conference Board a progressé de 0,4% le mois dernier, là où les analystes n'anticipaient en moyenne qu'une hausse de 0,3%.

'Il pourrait même y avoir un potentiel de hausse supplémentaire si les récentes améliorations des secteurs manufacturier et de la construction se pérennisaient et si les perspectives des consommateurs ne se dégradaient pas davantage', prévient-on au Conference Board.

A Londres où le FTSE cède 0,1%, le fournisseur d'articles de bricolage Kingfisher engrange un gain de 1,6% à la suite d'un point d'activité trimestriel marqué par une croissance de 3,9% de ses ventes à magasins comparables.

Le CAC40 parisien ne grappille plus que 0,1%, emmené par la société parapétrolière Technip (+2,1%) qui profite de la fermeté des cours du pétrole (à plus de 47 dollars le baril WTI), alors qu'Airbus cède 1,5% sur fond d'appréciation de l'euro face au dollar.

Nestlé gagne 1,3% et figure ainsi dans le haut du SMI de Zurich (+0,1%), après que le géant agroalimentaire ait dévoilé un BPA récurrent en hausse de 5,7% à taux de change constants au premier semestre, battant ainsi de 2,5% le consensus.

L'AEX d'Amsterdam grimpe de 0,7%, soutenu par l'accueil chaleureux réservé aux résultats du groupe d'assurance et de gestion d'actifs NN Group (+7,3%), à l'inverse de ceux du groupe d'infrastructures maritimes Boskalis Westminster (-4,3%).

Le Bel20 de Bruxelles prend 0,6%, tiré par les sociétés d'investissement Ackermans (+2,7%) et Groupe Bruxelles Lambert (+1,6%), ainsi que par l'établissement bancaire ING (+1,3%).

Le PSI de Lisbonne avance quant à lui de 0,4%, entrainé par exemple par l'électricien EDP Renovaveis (+1,2%) tandis que le groupe de BTP Mota Engil essuie un repli de 1,4%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant