Europe: correction des indices actions derrière l'Asie.

le
0

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens cèdent une partie du terrain gagné la veille, dans le sillage d'une clôture dans le rouge des Bourses asiatiques ce matin (-0,8% à Shanghai et -0,4% à Tokyo).

'Selon des informations qui circulent, la Banque Populaire de Chine ne préparerait pas de nouveau paquet de mesures de soutien, ce qui incite aux prises de profits sur la plupart des valeurs minières', explique Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct.

Le professionnel basé à Londres pointe aussi les incertitudes quant à l'éventualité d'une sortie du Royaume Uni de l'Union européenne, qui continue de peser sur la livre sterling, ainsi qu'un léger tassement des cours du pétrole.

'Depuis le début de l'année, une forte volatilité caractérise les marchés', rappelle de son côté un gérant de Barclays Bourse. 'Nous continuons de surveiller les marchés avant de nous placer à nouveau sur de belles opportunités...'

Le DAX de Francfort abandonne 0,7%, sur fond d'un indice Ifo du climat des affaires en Allemagne qui passe de 107,3 en janvier à 105,7 ce mois-ci, alors que le consensus ne l'attendait qu'aux environs de 107.

Le FTSE perd 0,5% à Londres, avec notamment un décrochage de 3,7% de BHP Billiton après que la compagnie minière ait dévoilé des résultats en forte dégradation au titre de son premier semestre comptable.

Le CAC40 cède aussi 0,5% malgré un bond de près de 3% de Danone : le groupe agroalimentaire est entouré pour ses résultats 2015 solides, en ligne avec les prévisions, et son objectif d'une croissance rentable en 2016.

L'AEX recule de 0,3% à Amsterdam, dans le sillage d'ArcelorMittal (-1,9%), ainsi que du géant des biens de consommation Unilever (-1,1%) et de Shell (-0,8%).

Le Bel20 de Bruxelles reste assez proche de son équilibre (-0,1%), soutenu notamment par un bond de 4,5% de l'assureur Delta Lloyd et une hausse de 0,9% de la banque KBC.

Le PSI de Lisbonne recule de 0,5%, malgré les gains modestes affichés par les banques BPI (+0,4%) et BCP (+0,3%), ainsi que par le groupe papetier Altri (+0,4%).

A contre-courant de la tendance, les valeurs bancaires européennes sont bien orientées, Credit Suisse disant voir dans le secteur une opportunité d'achat 'tactique' sur le court terme, après une correction qui lui semble exagérée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant