Europe: Bourses rassurées par le Royaume Uni et Alcoa.

le
0

(CercleFinance.com) - Si le FTSE de Londres cède 0,1%, les autres indices actions européens affichent toujours des gains solides cet après-midi alors que la transition politique semble s'accélérer au Royaume Uni et qu'Alcoa a fait démarrer du bon pied la saison des résultats américains.

'Le marché continue de toute évidence de saluer les derniers changements intervenus à Westminster', explique Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct, rappelant que la City n'apprécie guère l'incertitude.

'L'arrivée d'un nouveau Premier Ministre devrait au moins commencer à préparer le terrain pour le nouveau chapitre du processus de sortie du Royaume Uni de l'UE', poursuit-il.

Le professionnel pointe aussi l'espoir d'une baisse de taux par la Banque d'Angleterre jeudi, décision qui contribuerait à ce que 'le brouillard post-Brexit commence à se dissiper'.

Autre nouvelle rassurant les investisseurs, le géant américain de l'aluminium Alcoa a donné lundi soir le coup d'envoi de la saison des résultats trimestriels sur une note encourageante, ce qui se traduit par un gain de plus de 3% de son titre à Wall Street.

Indicateur toujours très suivi, ses prévisions concernant la demande mondiale d'aluminium se sont montrées plutôt rassurantes : la direction a maintenu son hypothèse d'une croissance de 5% cette année.

Le DAX de Francfort prend 1,2%, tiré en particulier par les constructeurs automobiles Daimler (+4,4%) et BMW (+4,2%), à la suite respectivement de résultats semestriels préliminaires et d'un mois de juin historique pour les ventes.

Le CAC40 parisien avance de 1,5%, emmené par PSA qui s'adjuge 5,8% après avoir dépassé le million de ventes au premier semestre en Europe en signant une croissance de 7,4%.

En progression de 7,3% au lendemain de la publication d'Alcoa, le sidérurgiste ArcelorMittal contribue aussi à la vigueur du CAC40, ainsi qu'à celle de l'AEX d'Amsterdam (+0,7%).

A Bruxelles où le Bel20 gagne 0,8%, le distributeur alimentaire Delhaize prend 0,4% après avoir confirmé prévoir sa fusion avec son pair néerlandais Ahold (+0,7%) d'ici fin juillet, sous réserve de l'autorisation réglementaire aux Etats-Unis.

Le PSI de Lisbonne progresse de 0,8%, avec en particulier une progression de 3,8% du groupe papetier Altri alors que le groupe télécoms PHarol (-2%) fait figure de lanterne rouge.

A Milan où le FTSE Mib grimpe de 2,7%, UniCredit s'envole de 12% grâce au placement par la banque italienne de 10% du capital de sa filiale FinecoBank, auprès d'investisseurs institutionnels.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant