Europe: Bourses en retrait sur fond de PIB décevant.

le
0

(CercleFinance.com) - Tout comme le FTSE de Londres qui perd 0,7%, les indices boursiers du vieux continent s'inscrivent en retrait sur fond de révision en baisse de la croissance en zone euro.

'Une clôture faible à Wall Street combinée à une séance décevante en Asie pèse une nouvelle fois sur la tendance en début de séance à Londres', expliquait ce matin Trustnet Direct.

'La faiblesse des volumes en Europe et l'absence de tendance sur les indices ne permettent pas de valider une stratégie globale pertinente à court terme', jugeait Barclays Bourse.

Cette orientation négative est confortée par une révision en baisse de la croissance dans la zone euro à +0,5% au premier trimestre, selon Eurostat qui avait fait part d'une croissance de 0,6% en toute première estimation fin avril.

Cet après-midi aux Etats-Unis seront diffusés les ventes de détail et les prix à la production, puis les stocks des entreprises et la confiance des consommateurs du Michigan.

'Nous surveillerons particulièrement les ventes de détail qui devraient influencer la parité euro-dollar et permettre aux investisseurs de valider ou pas la contribution de la consommation des ménages américains dans la croissance', indique Barclays Bourse.

En attendant, le DAX recule de 0,6% à Francfort, en dépit d'une croissance de 0,7% du PIB allemand au premier trimestre, en forte accélération par rapport à celle de 0,3% du trimestre précédent et dépassant légèrement le consensus qui était de 0,6%.

'Si les détails chiffrés ne sont pas encore disponibles à ce stade, il ressort du communiqué de Destatis que la demande intérieure à une nouvelle fois constitué le moteur de la croissance alors que les exportations nettes ont pesé', précise-t-on chez Natixis.

Le CAC40 recule de 0,5% malgré un gain de 2,1% pour Bouygues après un premier trimestre 'légèrement supérieur aux attentes' d'après les analystes, notamment grâce aux bonnes performances de sa filiale télécoms.

L'AEX d'Amsterdam perd 0,7%, une baisse emmenée en particulier par l'assureur et gestionnaire d'actifs NN Group (-2,6%) et la société parapétrolière SBM Offshore (-2,1%).

Le Bel 20 de Bruxelles recule de 0,4% sous le poids d'un décrochage de 3% du chimiste Solvay, devant l'assureur Ageas (-1,6%) et la société immobilière Cofinimmo (-1,3%).

Enfin, le PSI20 de Lisbonne abandonne 0,8%, avec des reculs de 2,5% pour la banque BCP, de 1,8% pour le groupe papetier Navigator Company et de 1,6% pour Galp Energia.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant