Europe: Alcoa déçoit les Bourses.

le
1

(CercleFinance.com) - A l'image du DAX de Francfort (-0,1%) et du FTSE de Londres (-0,2%), les indices actions européens affichent une certaine morosité au lendemain d'une publication d'Alcoa jugée dans l'ensemble décevante.

Le géant de l'aluminium a fait état lundi soir d'un BPA de sept cents au premier trimestre, contre deux cents attendus, mais avec un chiffre d'affaires inférieur aux attentes à 4,9 milliards de dollars contre un consensus de 5,1 milliards.

De plus, Alcoa a ajusté à la baisse ses projections de croissance de la demande mondiale d'aluminium, désormais escomptée à +5%, soit un point de moins qu'annoncé en début d'année, en raison d'une conjoncture moins favorable en Chine et en Amérique du Nord.

Cette publication fait donc commencer du mauvais pied une saison des résultats qui 'sera déterminante pour l'orientation de Wall Street', selon Aurel BGC, soulignant qu'elle 'intervient alors que les doutes sur la croissance mondiale sont importants'.

'Les chefs d'entreprise devraient rester très prudents sur leurs projections de résultats alors que le chiffre d'affaires de la plupart des entreprises aura reculé au premier trimestre', pronostique le bureau d'études.

Au chapitre des statistiques, on notera que l'inflation annuelle au Royaume Uni s'est accélérée à +0,5% en mars, tandis que les prix à la consommation en Allemagne ont augmenté de 0,3% en rythme annualisé (après une stagnation en février).

Le CAC40 cède 0,1% avec LVMH (-2,3%) dans le rôle de lanterne rouge, après la publication par le numéro un mondial du luxe d'un chiffre d'affaires de premier trimestre 'envoyant un signal négatif' d'après les analystes.

L'AEX d'Amsterdam recule aussi de 0,1%, seul ArcelorMittal se distinguant véritablement dans le vert avec un gain de 3%, alors que le groupe de travail temporaire Randstad essuie la plus forte baisse (-1,5%).

A Bruxelles où le Bel 20 perd 0,1%, Engie recule de 0,8% après avoir formalisé avec Gazprom un accord 'adaptant les conditions tarifaires de contrats d'approvisionnement de gaz', mettant ainsi un terme à un litige.

Le PSI de Lisbonne recule enfin de 0,3%, une baisse emmenée par le groupe de télécommunications Pharol (-1,5%) alors que Galp Energia (+1%) profite de l'orientation favorable des cours de pétrole.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ccondem1 il y a 8 mois

    LOL, un véritable bain de sang à midi ! ;-)