Europe: 40% de femmes pour les sociétés cotées en 2020

le
0
Bruxelles a adopté une proposition de loi imposant des quotas de 40% de femmes dans les conseils d'administration d'entreprises cotées en 2020. Mais le texte a été édulcoré: les sanctions ne dépendront plus de l'UE.

De notre correspondant à Bruxelles

La Commission européenne, aussi divisée sur la question des quotas que le reste du continent, fait marche arrière sur l'avancement des femmes à la tête des entreprises: l'objectif de 40% de femmes en 2020 à des postes d'administrateurs reste inscrit dans la proposition de loi finalement adoptée, ce mercredi. Mais Bruxelles a renoncé à l'appuyer par des sanctions à l'échelle de l'UE. Il reviendra aux États de sanctionner les manquements, en ordre dispersé.

Viviane Reding, commissaire à la Justice et championne des quotas, a reconnu mercredi qu'elle aurait souhaité un texte plus robuste. Mais l'accueil glacial d'une première version l'a obligée à revoir sa copie il y a deux semaines. Seule la ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant