Europe 1 va «monter en puissance»

le
0
Arlette Chabot, la directrice de l'information de la station, est l'invitée du «Buzz Média Orange-Le Figaro».

Mercredi, les six candidats à la primaire socialiste se retrouveront dès 18h pour une deuxième confrontation télévisée en direct de deux heures. Ce «Grand débat des primaires» est réalisé en coproduction par i-Télé, LCP-AN, Europe 1 et Le Parisien-Aujourd'hui en France. Le premier débat des candidats à la primaire avait réuni sur France 2 près de 5 millions de téléspectateurs et 22,1% de part d'audience. «Les Français ne perdent jamais le goût de la politique. Il y a des moments qui sont forts, d'autres moins. Quand on s'approche d'une élection présidentielle, c'est toujours le même phénomène: il y a beaucoup de téléspectateurs, d'auditeurs et de lecteurs qui reviennent vers leurs moyens d'information habituels car l'enjeu est très fort. Et le débat de la primaire du Parti socialiste -savoir enfin ce qui les rassemble ou les différencie-, amène forcément des citoyens français, qu'ils aient envie de voter ou non à la primaire», analyse Arlette C

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant