Europe 1 et France Télévisions lancent le mercato audiovisuel

le
0
La radio doit retrouver une dynamique et la télévision publique doit faire des économies.

Le grand bal du mercato audiovisuel est ouvert. Cette année, c'est Europe 1 et France ­Télévisions qui mènent la danse. Europe 1 parce que son audience ­baisse. France Télévisions parce que le groupe est contraint de faire des économies budgétaires.

La grande affaire du moment, c'est la refonte de la grille du matin d'Europe 1. Dans nos colonnes, Fabien Namias, le directeur général, reconnaissait que «les audiences ne sont pas satisfaisantes» et qu'il travaillait avec Denis Olivennes et Bruno Gaston sur une refonte profonde de la matinée. Bruce Toussaint pourrait lâcher son micro de la matinale dès la fin de la saison.

Rien n'est encore arrêté, mais déjà beaucoup de noms circulent pour le remplacer. Celui de Laurent Delahousse, présentateur du JT de France 2, est démenti par France Télévisions. On parle du matinalier de France Inter Patrick Cohen, lui-même an...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant