EUROPACORP : résultats annuels 2009/10

le
0

Résultats annuels consolidés au 31 mars 2010

et perspectives

· Une marge opérationnelle réduite à 6,2M€ et un résultat net part du Groupe en perte de 9,8 M€

· Une valorisation du catalogue (films déjà sortis) en hausse significative à
128 M€, compte tenu des investissements réalisés

· Une structure financière solide et une capacité de financement importante

· La poursuite de la stratégie d’internationalisation du line-up et d’augmentation de la récurrence des revenus notamment avec la production télévisuelle

Paris, le 29 juin 2010 – EUROPACORP (FR0010490920), producteur et distributeur d’œuvres cinématographiques et l’un des tout premiers studios de cinéma indépendants en Europe, annonce aujourd’hui ses résultats annuels consolidés au 31 mars 2010 arrêtés par le Conseil d’administration en date du 28 juin 2010 pour l’exercice 2009-2010.

Résultats consolidés audités

Comptes consolidés (M€)

Exercice 2009/10

Exercice 2008/09

%

Chiffre d'affaires

181,3

128,5

41,1%

Coût des ventes*

-175,1

-100,5

74,2%

Marge opérationnelle (avant frais généraux)

6,2

28,0

-77,9%

Taux en % du Chiffre d'affaires

3,4%

21,8%

Résultat opérationnel

-16,2

7,4

-318,9%

Taux en % du Chiffre d'affaires

-8,9%

5,8%

Résultat net (part du Groupe)

-9,8

9,4

-204,3%

Capitaux propres

132,0

145,4

-9,2%

*y compris amortissements des films

· Une croissance de plus de 40% de l’activité

Le chiffre d’affaires est en croissance significative de +41,1% à 181,3 millions d’euros. Cette forte croissance, principalement réalisée sur le second semestre, est liée au niveau élevé des ventes internationales ainsi qu’au nombre important de films distribués au cours de l’exercice, soit 18 films en 2009/10 contre 10 films durant l’exercice précédent. Sur ce line-up distribué dans l’exercice, le taux de couverture des productions et coproductions s’est élevé à 80%.

· Une marge opérationnelle (avant frais de structure) réduite

Compte tenu du nombre important de films distribués sur l’exercice, de la performance décevante de certaines sorties de films en France et des règles d’amortissement appliquées et considérées comme prudentes par le Groupe (en moyenne amortissement de 60% du coût du film dès la 1ère année d’exploitation), la marge opérationnelle avant frais généraux est, comme annoncé, significativement réduite, et s’élève à 6,2 millions d’euros. Le montant des amortissements films passés sur la période a mécaniquement augmenté de façon substantielle pour s’établir à 115,6 millions d’euros au 31 mars 2010 contre 61,1 millions d’euros au 31 mars 2009. Le coût des ventes atteint ainsi 175,1 millions d’euros, en hausse de +74%.

· Des frais de structure maîtrisés

Les frais de structure s’établissent à 22,2 millions d’euros en 2009/10 contre 20,5 millions d’euros en 2008/2009, impactés par l’augmentation de la taxe professionnelle et le renouvellement des moyens de crédit. Rapportés au chiffre d’affaires, le ratio est ramené de 16,0% à fin mars 2009 à 12,3% à fin mars 2010.

· Un résultat net part du groupe en perte de 9,8 M€

Le résultat opérationnel ressort en perte de 16,2 millions d’euros. Après prise en compte du poste Impôts qui s’élève à +5,9 millions d’euros et des intérêts minoritaires, le résultat net part du Groupe s’établit à -9,8 millions d’euros.

Avec des perspectives favorables à moyen terme, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale la suspension ponctuelle du versement du dividende au titre de l’exercice passé afin de contribuer au financement des investissements futurs du Groupe.

Progression significative de la valeur du catalogue (films déjà exploités au 31 mars 2010, hors projets et en-cours de production)

L’évaluation du catalogue de droits audiovisuels détenus par EuropaCorp, effectuée par le cabinet indépendant Accuracy et correspondant aux seules œuvres ayant fait l’objet d’une première exploitation au 31 mars 2010, atteint 128,1 millions d’euros contre 100 millions d’euros au 31 mars 2009. Le Groupe considère que le développement du catalogue contribue à l’accroissement de la valorisation de l’entreprise sur le moyen terme.

Cet accroissement significatif de la valeur du catalogue résulte du nombre important de films distribués sur l’exercice ainsi que de la valeur commerciale élevée de films à gros budgets distribués sur l’exercice, dont l’exploitation en deuxième vie (principalement diffusion télévisuelle et ventes de DVD) se traduit traditionnellement par la génération de revenus substantiels sur plusieurs exercices.

Une structure financière saine

En dépit d’un contexte du financement bancaire tendu, EuropaCorp a annoncé le 15 avril 2010 le renouvellement de sa principale ligne de crédit à hauteur de 100 millions d’euros pour 3 ans et 9 mois. Le Groupe dispose donc de capacités de crédits significatives pour le financement de ses projets futurs. Le ratio d’endettement net sur fonds propres s’élève à 0,65 à fin mars 2010 (contre 0,42 au 31 mars 2009).

Le Groupe demeure attentif à la génération de cash flow. Ce dernier s’élève à 91,5 millions d’euros à fin mars 2010 contre 93,2 millions d’euros au titre de l’exercice précédent, soit un léger recul de -1,8%. La concentration de l’activité sur le quatrième trimestre de l’exercice a en effet entraîné un décalage des encaissements sur l’exercice suivant, ce qui a impacté le niveau de l’endettement net à la clôture de l’exercice.

Perspectives

Sur l’exercice 2010/2011, avec un nombre anticipé de sorties moins important, EuropaCorp poursuivra un contrôle strict des frais de structure et continuera d’investir significativement dans la production de films

à dimension internationale. Commenceront ainsi dès l’été 2010 les tournages de deux nouveaux films à fort potentiel international, dont Lock-Out, thriller futuriste de Stephen St Leger et James Mather. La sortie de ces deux productions est prévue sur l’exercice 2011/2012, pour lequel le Groupe a pour objectif de constituer un line-up comprenant 50% de film en langue anglaise.

Concomitamment, la production télévisuelle sera lancée, trois mois seulement après l’acquisition de CIPANGO. Au début de l’été, le tournage des 13 épisodes d’une heure de « XIII – the series » devrait ainsi démarrer. Ces 13 épisodes feront suite au succès de la mini-série (adaptée de la BD éponyme de Jean Van Hamme et William Vance) diffusée sur Canal Plus puis M6, vendue dans plus de 50 pays et diffusée en prime-time aux Etats-Unis sur NBC. Par ailleurs, les productions des déclinaisons en série TV des franchises Transporteur et Arthur devraient également démarrer pour livraison sur l’exercice 2011/2012, coproduites et financées respectivement par Lagardère Entertainment et Zagtoon.

EuropaCorp réaffirme sa volonté de déployer sa stratégie à moyen terme en s’appuyant sur 2 leviers majeurs : une part importante de l’activité réalisée à l’international, génératrice de marges plus élevées, et la montée en puissance d’un chiffre d’affaires récurrent, issu aussi bien de la production télévisuelle que de l’exploitation de son catalogue, dont les films sont en grande partie déjà amortis.

Agenda

12 août 2010 : Chiffre d’affaires 1er Trimestre 2010/2011

28 septembre 2010 : Assemblée générale

30 novembre 2010 : Chiffre d’affaires et Résultats semestriels

Contacts

Groupe EuropaCorp NewCap

Séverine Madinier - Relations Investisseurs Axelle Vuillermet

smadinier@europacorp.com avuillermet@newcap.fr

Tel: 01 53 83 03 03 Tel: 01 44 71 94 93

EuropaCorp est coté sur Euronext de NYSE Euronext Paris

Code ISIN : FR0010490920 – Code MNEMO : ECP


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant