Europacorp: net recul des revenus annuels.

le
0

(CercleFinance.com) - Publié ce mardi soir, le chiffre d'affaires de l'exercice 2015/2016 d'Europacorp est ressorti à 147,2 millions d'euros, soit une baisse de 35,1% due au fait qu'un seul film à potentiel international a été distribué sur la période et à une activité 'Salles France' réduite par rapport à l'exercice précédent, qui comprenait la sortie de 3 blockbusters.

'Cette baisse du chiffre d'affaires générera une perte sur l'exercice 2015/2016', a averti le producteur et distributeur d'oeuvres cinématographiques, dont les ventes sur le seul second semestre ont chuté de 58,3 millions d'euros à 70,6 millions.

Ces dernières ont pâti d'une division par 3 des revenus générés à l'international à 19,1 millions d'euros. De même, les revenus provenant des pôles 'TV' et 'Vidéo & VOD' se sont établis à respectivement 12,7 et 8,2 millions d'euros, contre 20 et 10 millions au terme des 6 derniers mois de l'exercice précédent. Les branches 'Soutien' et 'Distribution Salles' ont quant à elles généré toutes deux 1,7 million d'euro de chiffre d'affaires sur le semestre, à comparer avec 4,9 et 12,7 millions d'euros, tandis que l'événementiel a vu ses revenus divisés par 6 à 500.000 euros

A contrario, les segments 'Series TV', 'Multiplexes' et 'Autres' ont enregistré des progressions significatives de leurs ventes à 48,4, 4,2 et 4,1 millions d'euros, contre 14,1, 3 et 3,5 millions un an auparavant.

'L'année écoulée est une année de transition pour EuropaCorp [...] Pour l'année à venir, nous disposons cependant d'un nombre accru de films et séries TV à la fois en français et en anglais. Conformément au changement de modèle de l'entreprise, notre distribution en France et aux Etats-Unis et notre production ainsi renforcée devraient non seulement apporter à la société une croissance significative de son chiffre d'affaires, mais aussi permettre de poursuivre le développement de nos franchises existantes et potentiellement d'en créer de nouvelles', ont commenté Marc Shmuger, directeur général, et Edouard de Vésinne, directeur général délégué.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant