EuropaCorp: Natixis est toujours à l'achat.

le
0

(CercleFinance.com) - Natixis a confirmé, hier, son conseil d'achat sur le titre du groupe de cinéma EuropaCorp, qui a récemment dévoilé des comptes semestriels sanctionnés par la Bourse. Selon le bureau d'études parisien, cette publication était 'sans grande surprise'. De plus, 'le changement de profil se confirme', relève Natixis. Objectif de cours : 7 euros.

A la Bourse de Paris ce matin, l'action EuropaCorp prend 0,8% à 4,8 euros dans un marché parisien en hausse de 1,5%.

Peu avant Noël, EuropaCorp a fait état d'une perte nette part du groupe de 3,5 millions d'euros au premier semestre 2015-2016, contre un bénéfice de 7,3 millions d'euros un an auparavant. Sur la période, le CA a chuté de près de 22% à 76,6 millions.

Selon Natixis, cette 'légère perte' s'explique par 'les coûts sur 'Le Transporteur', sorti en fin de semestre (en septembre), alors qu'une partie du CA est à encaisser au deuxième semestre'. De plus, 'le succès de 'Lucy' en France (distribué par EuropaCorp en direct) a soutenu la rentabilité l'an passé', rappellent les spécialistes, d'où une base de comparaison défavorable.

Les analystes reviennent notamment sur les ventes de la branche Séries TV, qui chutent à trois millions d'euros contre 19 millions l'an passé. Selon la note, cette dégringolade “traduit le changement stratégique sur ce segment, avec donc une période de transition. En effet, EuropaCorp souhaite désormais produire en priorité pour le marché américain, et exporter ensuite sur le marché français (et non plus l'inverse)”, explique la note.

Ainsi, EuropaCorp a arrêté les séries “No Limit” et “Taxi Brooklyn”, produites pour TF1, d'où une baisse de CA durant la première moitié de l'année. “Mais le deuxième semestre verra des livraisons en France ('Section Zéro' pour Canal+, des unitaires pour France TV). Il faudra attendre l'exercice prochain pour les premières séries américaines, dont 'Taken' sur ABC ou 2 séries sur Amazon”, indique Natixis.

Enfin, Natixis relativise la chute du titre (- 7,8% le jeudi 24 décembre, après l'annonce des semestriels). En marge de sa présentation semestrielle, EuropaCorp a en effet rappelé qu'il ne jugeait pas urgent de s'adosser à un partenaire, et ce après que des articles de presse aient évoqué un intérêt de la part de Vivendi notamment. “Nous estimons que l'absence d'annonce sur ce point a déçu le marché, et explique la baisse du titre jeudi”, indique la note de recherche.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant