Europacorp : exercice à suspense

le
0
Luc Besson, président d'Europacorp. (© W. Zaho / AFP)
Luc Besson, président d'Europacorp. (© W. Zaho / AFP)

L'action Europacorp détonne aujourd'hui dans un marché nettement baissier, avec une hausse de près de 5%. La raison ? Le directeur général du groupe Christophe Lambert cède sa place à Marc Shmuger, ancien d'Universal Pictures et de Sony Pictures. Ce départ  surprise intervient alors que les comptes intermédiaires du studio de cinéma récemment publié ont déçu.

Au premier semestre de l’exercice qui clôturera le 31 mars prochain, le studio a basculé dans le rouge avec une perte nette de 3,5 millions d’euros, contre un bénéfice net de 7,3 millions un an plus tôt. En outre, la marge opérationnelle s’est érodée à 27,1%, con­tre 29,5% pour l’exercice précédent. Les dirigeants d’Europacorp expliquaient ce fléchissement des résultats par un calendrier de sorties de films et de séries TV moins fourni sur la période.

Dans un secteur soumis aux aléas, la performance boursière du titre de la major de référence dans le cinéma semble pourtant plus régulière depuis deux ans : en 2014, l’action a gagné 28,5%, puis 12,5% en 2015. Mais le titre reste encore loin de son prix d’introduction de juillet 2007, à 15,50 euros. Après une année 2014 faste, 2015 semble prendre une autre tournure. Mais, comme à chaque coup dur, il suffira d’un blockbuster pour relancer le studio de Luc Besson.

Ambition internationale

Afin de limiter les risques, l’entreprise produit des films

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant