Euronext : un titre très bien valorisé

le
0
Le siège d'Euronext à La Défense. (© L. Grassin)
Le siège d'Euronext à La Défense. (© L. Grassin)

En dépit d’un chiffre d’affaires en repli de 2,7%, à 126,5 millions d’euros, du fait de conditions de marchés tourmentées au premier trimestre, la marge brute d’exploitation a atteint un niveau très confortable de 56,8% pour cette période. C’est près de 5 points de mieux en un an, grâce à une bonne maîtrise des coûts d’exploitation.

Surtout, les dirigeants de l’entreprise paneuropéenne de marchés, qui exploite les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, ont détaillé leur nouveau plan stratégique. Nommé Agilité pour la croissance, ledit plan devrait permettre à Euronext d’améliorer encore la rentabilité d’exploitation, hors activités de compensation, en la portant entre 61 et 63% en 2019, grâce à de nouvelles réductions de coûts (22 millions d’euros), pour un taux moyen de croissance des revenus prévu de 2% l’an.

Miser sur une croissance interne des différents métiers

Les orientations stratégiques d’Euronext s’inscrivent dans le contexte du projet de rapprochement, annoncé en mars dernier, des Bourses de Londres et Francfort. Une enveloppe de 100 à 150 millions d’euros a été prévue pour, entre autres, des acquisitions ciblées.

L’entreprise de marchés mise, elle, plutôt, sur la croissance interne de ses différents métiers. Mais son PDG, Stéphane Boujnah, n’exclut pourtant pas une acquisition «transformante». Des rumeurs lui ont déjà prêté

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant