Euronext : 5 millions d'euros d'amende pour l'affaire du trading haute fréquence

le
0
Salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© K. Tribouillard / AFP)
Salle de surveillance des marchés chez Euronext Paris. (© K. Tribouillard / AFP)

Le titre de la société de Bourse évolue en légère baisse ce matin dans un marché également en repli. Le titre est pénalisé par une décision de la Commission de sanctions de l'Autorité des marchés financiers (AMF). Le gendarme boursier français s'attaque pour la première fois au «trading à haute fréquence».

Il a infligé une lourde amende de 5 millions d'euros à la fois à l'Américain Virtu et à l'opérateur boursier Euronext, selon une décision publiée mardi. La commission reproche notamment à Euronext «de n’avoir pas exercé son activité avec neutralité et impartialité, dans le respect de l’intégrité du marché, en accordant un avantage commercial de façon discrétionnaire à l’un de ses membres».

La commission plus sévère que le collège de l’AMF

En clair, il est reproché à Euronext, entre mars 2009 et juin 2010, d'avoir dispensé Virtu de payer la facturation supplémentaire qui touchait normalement les opérateurs affichant un ratio supérieur à 100 ordres passés pour 1 exécuté.

La Commission, seule habilitée à prononcer des sanctions, a été plus sévère pour Euronext que les réquisitions du Collège de l'Autorité des marchés financiers (AMF) qui avait demandé une amende de 4 millions d'euros. Le «trading à haute fréquence» (HFT) utilise ordinateurs surpuissants et calculs algorithmiques pour passer une multitude d'ordres sur les

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant