Euronaval 2012 : défense et surveillance des océans

le
0
Les nouvelles activités maritimes pourraient générer 300.000 nouveaux emplois en France d'ici à 2022.

La 23e édition d'Euronaval, le premier salon mondial du naval (hors plaisance), ouvre ses portes, lundi 22 octobre, pour cinq jours, au Parc des expositions du Bourget à côté de Paris. Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, y est attendu mardi par des industriels soucieux que le naval ne soit pas sacrifié dans la nouvelle loi de programmation militaire 2014-2018. Cela, alors que les marins sont entrés dans une période de renouvellement de leurs forces. La Royale doit prendre livraison de 11 Frégates multimissions furtives (FREMM), un programme partagé entre la France et l'Italie, d'ici à 2022. De Lorient, Jean-Yves le Drian a rassuré en affirmant «la continuité du programme FREMM dans sa durée».

Des satellites pour veiller sur les navires

La marine doit, sauf décalage de calendrier, prendre livraison du premier de ses six nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque Barracuda en 2017. La modernisation des avions de surveillance Atlantique 2 et un programme de guerr

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant